Comment cesser de se culpabiliser?

Comment cesser de se culpabiliser?

iStockphoto.com

Culpabilité inutile et mal placée? 

«Je savais qu’une de mes collègues avait le béguin pour un confrère, mais elle n’avait jamais osé le lui avouer, raconte Mélanie. Or, dans la matinée précédant un dîner d’équipe, on s’est disputées sur la façon de traiter un dossier. Encore en colère au moment du repas, j’ai dit son secret au principal intéressé. Après, je me suis sentie coupable, très coupable. J’ai admis mon erreur. Mais le mal était fait. La prochaine fois, je vais tourner ma langue sept fois dans ma bouche avant de parler.»

Mélanie a raison de se sentir coupable. Et le fait d’avoir agi sous l’impulsion du moment ne diminue en rien l’importance de son geste. Elle éprouve ce qu’on appelle une saine culpabilité: celle que l’on ressent quand on fait quelque chose qui va l’encontre de nos valeurs. «À la base, le sentiment de culpabilité est nécessaire au développement du jugement moral, explique Marc Therrien, psychologue. C’est grâce à lui notamment qu’on est capable d’avoir des regrets, de l’empathie et du respect pour les autres. Les psychopathes et les tueurs en série, eux, n’ont pas cette faculté de ressentir de la culpabilité, d’où leur incapacité à se mettre à la place de leurs victimes et d’imaginer qu’ils les font souffrir. Bien entendu, l’intensité du sentiment doit tout de même être proportionnelle à la faute. Logiquement, on devrait se sentir plus mal à l’aise d’avoir trompé son conjoint que d’avoir dit à une copine que sa coiffure lui allait à ravir alors qu’on pensait le contraire.»

Très souvent, aussi, on ressent de la culpabilité pour des motifs qui ne tiennent pas la route. «Les trois quarts du temps, on n’a aucune raison de se sentir coupable, tout simplement parce qu’on n’est pas responsable, estime la psychologue Louise Descoteaux. C’est l’intention de nuire volontairement à quelqu’un qui doit éveiller en nous de la culpabilité. Dans le cas contraire, on peut se sentir désolé, malheureux, impuissant devant la tournure de certains événements, mais pas coupable.» Des exemples de sentiment de culpabilité inutile et mal placé? On a mis son enfant à la garderie alors qu’on n’a pas le choix, on est en santé alors qu’un proche est très malade, on a oublié l’anniversaire d’une copine, on peut partir en voyage sans les enfants... Eh oui, la liste est longue.



Pages :

6

Commentaires

culpabilité

bonjour,

ça prend de la tolérance envers soi-même, et accepter qu'on fait des erreurs. c'est alors la récompense de la paix intérieure qui est là pour chacun de nous.

culpabilité

En essayant de faire de son mieux chaque jour.

Si on fait un erreur être bonne avec soi-même .Comme cela la vie est belle....

Avancer...

Parfois, avancer signifie se pardonner les erreurs qu'on ait pu commettre et accepter que ce qui est fait est fait. Si la culpabilité vous ronge en ce moment, prenez un petit temps pour vous interroger: que pourrais-je faire de mieux en pareilles circonstances la prochaine fois? Ensuite, dites-vous que l'apprentissage est fait et essayez de ne plus penser à tout cela.

XX

ma conduite envers ma soeur jumelle

Je me rends compte que mon neveu et mes deux nièces qui sont les enfants de ma soeur jumelle me culpabilisent pour ma conduite envers leur mère.Ils peuvent avoir été témoins de situations inapropriés.
Elle s'est sûrement plainte de moi.Je me sens vraiment coupable pour la première fois.Depuis longtemps
je fais mon possible pour réparer mes erreurs.A l'époque ou j'ai été agressive,je reconnais
beaucoup d'attaques de sa part.Nous nous aimons et nous pardonnons.J'ai été toujours la plus forte.

la culpabilité

Quoique je fasse, je me sens coupable. Je suis quelqu'un d'extrêmement réfléchie pourtant. Ni le yoga, ni le psy, ni le Qi Gong, ni la Philosophie n'y change rien.

Culpabilité

Je suis triste au fond de moi mais je ne sais pas m'exprimer devant une personne et je me sens coupable de tout ce qui arrive au personne qui me fait confiance