Comment aider nos petits-enfants victimes d'intimidation

iStockphoto.com

Les conseils d'Alex Perron


Les conseils d’Alex Perron

1. Inviter le jeune à nous parler de ce qu’il vit, ou à s’en ouvrir à quelqu’un en qui il a confiance

«En se taisant, on accepte presque d’être victime et on donne du pouvoir à notre ou nos agresseurs. Les jeunes ont souvent confiance en leurs grands-parents, qui ont une position intéressante. Ils ont plus de distance que les parents, et ils peuvent réagir à ce qu’ils entendent. Et le jeune a besoin de cette réaction, parce qu’il a du mal à agir seul. Ça prend un coup de main, un encouragement.»

2. Sortir de la victimisation

«À partir du moment où l’on adopte une attitude de victime, on ouvre la porte à nos agresseurs, croit-il. Je n’ai jamais voulu être une victime. Je ne me suis jamais caché. Au contraire, je me suis exposé: j’ai fait du théâtre, j’ai été président de mon école... Comme je prenais les devants, les autres n’avaient pas d’emprise sur moi. Les agresseurs ne s’attaquent pas à ceux qui ont du succès, mais à ceux qui en arrachent. Et ça, ça se change! Parfois avec de l’aide, parfois grâce à des petits déclencheurs comme la découverte d’une passion.»

3. Tabler sur ses qualités et ses ambitions

«J’incite ceux qui se confient à moi à persévérer, à trouver leurs forces, à se découvrir des passions, que ce soit le sport, la musique ou le bricolage, et à les explorer, ne serait-ce que pour un temps. Quand on est bon en quelque chose, on a presque l’impression de devenir invincible, et le reste suit. Il importe de rester positif et d’aller de l’avant. Je sais que ce n’est pas toujours facile, mais il y a une lumière au bout du tunnel.»

Des ressources à suggérer


Fondation Jasmin Roy: www.fondationjasminroy.com

Gai Écoute: www.gai-ecoute.qc.ca/  1 888 505-1010

Tel-jeunes: www.teljeunes.com/accueil  1 800 263-2266

Jeunesse, J’écoute: http://org.jeunessejecoute.ca/fr/  1 800 668-6868



Pages :

2

Commentaires

Mon petit fils est intimidé au primaire

Mon petit fils est intimidé par un autre jeune de son âge ( 9 ans) les profs ne font rien, ma fille à tenté de parler avec la mère du jeune sans aucun succès, je pense aller moi même à l école pour parler à ce jeune pour qu il arrête car mon petit fils en peu plus ! De plus, ça dure depuis le début de son primaire ! Que dois-je faire pour l aider ??

Intimidation

Je parlerais au directeur et à la commission scolaire. Ils ont des politiques à ce propos et des activités de sensibilisation peuvent être étendue à toute l'école