Comment aider nos petits-enfants victimes d'intimidation

iStockphoto.com

Railleries, sarcasmes, brutalité, harcèlement, exclusion, rejet, rumeurs, violence, cyberintimidation… Parce qu’ils sont différents, et quelle que soit cette différence, des jeunes vivent un enfer à l’école. Blessés, humiliés, malmenés, ils souffrent en silence jusqu’à se rendre malades ou à décrocher d’un milieu qui semble incapable de les protéger. Certains ne pensent qu’à mourir.

Que faire si on a l’impression que son petit-fils, sa petite-fille, son neveu ou sa nièce est traqué dans ce cercle infernal? Nous avons demandé conseil au comédien et animateur Jasmin Roy. Lui-même victime d’homophobie dans ses jeunes années, ce qu’il dévoile sans pudeur dans le bouleversant Osti de fif ! (Les Intouchables, 2010), il soutient les victimes et se bat pour que cesse cette violence indue au moyen de la fondation qu’il a mise sur pied et qu’il préside.

Nous nous sommes aussi adressé à l’humoriste et animateur Alex Perron, porte-parole de Gai Écoute. S’il n’a pas connu les affres de l’intimidation à l’école, il sait bien que ça aurait pu lui arriver.



Pages :

2

Commentaires

Mon petit fils est intimidé au primaire

Mon petit fils est intimidé par un autre jeune de son âge ( 9 ans) les profs ne font rien, ma fille à tenté de parler avec la mère du jeune sans aucun succès, je pense aller moi même à l école pour parler à ce jeune pour qu il arrête car mon petit fils en peu plus ! De plus, ça dure depuis le début de son primaire ! Que dois-je faire pour l aider ??

Intimidation

Je parlerais au directeur et à la commission scolaire. Ils ont des politiques à ce propos et des activités de sensibilisation peuvent être étendue à toute l'école