Aider sans filtre

rawpixel via Unsplash

À l’occasion de la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales qui se déroulait du 1er au 7 octobre, le réseau Avant de craquer, voué au mieux-être des personnes qui accompagnent un proche atteint de maladie mentale, lance une campagne de sensibilisation sous le thème Aider sans filtre. «L’objectif est de rejoindre les jeunes âgés de 18 à 25 ans qui doivent agir comme accompagnateurs auprès d’un proche touché par la maladie mentale», indique Christophe Bédard-Kipling, adjoint à l’organisation de l’événement.

Que faire si notre petit-enfant devient accompagnateur? «En tant que personne significative dans la vie du jeune, on peut jouer un rôle important pour assurer sa protection, sa sécurité et sa stabilité», assure Jean-Paul Huard, directeur de l’association La lueur de l’espoir du Bas-Saint-Laurent et vice-président du réseau Avant de craquer. Voici trois façons d’y parvenir: 

1) Observer On devient sentinelle de notre jeune accompagnateur en demeurant attentif à sa réalité, tout en conservant une ouverture d’esprit. «En tenant compte de ses besoins et champs d’intérêt, on parvient à trouver des façons de l’aider dans son développement, dit M. Huard. Il peut s’agir de l’inviter à pratiquer une activité qu’il aime, histoire de le sortir de son milieu de temps à autre.»

2) Écouter (plutôt que de questionner) «L’accompagnateur ne communique pas forcément avec autrui, redoutant de trahir son parent malade ou de se retrouver en famille d’accueil, explique M. Huard. Mieux vaut alors agir non pas comme un enquêteur, mais plutôt en établissant d’abord un lien de confiance avec lui. Il sera par la suite plus à l’aise de partager ses pensées ou ses inquiétudes.»  

3) Informer et référer, au besoin Notre jeune pourrait se sentir démuni, isolé, sans amis, en situation d’échec scolaire ou encore avoir honte du trouble de santé mentale de son parent. «On peut alors lui faire part des ressources proposées par le réseau de la santé ou communautaire et l’encourager à trouver du soutien extérieur», suggère M. Huard.

Info: avantdecraquer.com ou 1 855 272-7837.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Aider sans filtre

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires