Une visite chez le médecin, ça se prépare!

iStockphoto.com

Un crayon et un bout de papier

Pour tirer le maximum de la consultation, dressez une liste de vos problèmes de santé, des questions que vous désirez poser et de ce qui vous tourmente.

Si la liste est très élaborée, écrivez en premier les points qui vous tiennent le plus à cœur. Si le rendez-vous n'est pas suffisant, les sujets majeurs auront été abordés. On fixera un second rendez-vous pour discuter des autres. Il n'est pas toujours possible de faire le tour des nombreuses questions en une seule fois.

Prenez soin d'écrire la définition des malaises dont vous souffrez, les symptômes, quand ils sont apparents, et leur fréquence. Problèmes d'allergies? On le note. Et il ne faut pas craindre non plus d'aborder des problèmes plus incommodants! Du sang dans les selles, un essoufflement inhabituel, des pertes vaginales anormales, une insensibilité répétitive de la main: pourquoi ne pas en parler? L'information que l'on donne au médecin peut lui mettre la puce à l'oreille. Il pourra agir avant qu'un problème ne s'aggrave. Pourquoi attendre, par exemple, qu'une douleur à l'épaule se transforme en tendinite chronique!

Les patients qui prennent des médicaments devraient les apporter avec eux ou, à tout le moins, en fournir la liste. Parfois, ils auront été achetés en vente libre ou prescrits par un autre médecin. En faisant l'inventaire des médicaments que prend un patient, le médecin peut dresser un portrait plus juste de son état de santé. Et puis, si l'on oublie souvent de prendre ses comprimés ou, à l'inverse, si l'on a l'habitude de forcer la dose, il faut le dire au médecin. Si la consultation a lieu après un séjour en milieu hospitalier, il est utile d'avoir une note résumant le pourquoi de ce séjour, sa durée, les examens subis et les traitements reçus.

Les patients souffrant de maladies chroniques comme le diabète ou l'hypertension devraient avoir sous la main leur carnet de bord afin que le médecin dispose des informations les plus à jour. Il pourra ainsi s'assurer de l'efficacité du traitement en cours. Dans le cas des enfants, les parents devraient apporter le carnet de vaccination. Des rappels ou de nouveaux vaccins pourraient être nécessaires.

Durant la visite annuelle (bien souvent motivée par une inquiétude particulière), le médecin dispose d'un peu plus de temps et il peut faire le tour de l'état du patient.



Pages :