Soyez à votre affaire, messieurs!

rawpixel via Unsplash

Comme chaque mois de novembre depuis 2004, la Fondation Movember vise à sensibiliser les hommes et leur entourage sur l’importance de prendre en charge leur condition physique et mentale. Parce que lorsqu’il est question de leur santé, les messieurs ont encore tendance à être plus négligents que les femmes. Les trois sujets principaux qu’on préfère taire, mais sur lesquels on gagnerait à s’épancher: le cancer de la prostate, le cancer testiculaire et les problèmes de santé mentale. Astuces pour aider la gent masculine à mieux gérer tout ça.

• On s’en parle

S’ouvrir à notre partenaire, à un ami, à un cousin ou à une sœur, ça peut faire toute la différence si on a des inquiétudes à propos de notre santé. Ça nous aide à constater qu’on n’est pas tout seul là-dedans et que le fait d’en parler n’entache pas notre masculinité. Au contraire, les discussions permettent de démystifier la maladie et nous encouragent à chercher de l’aide professionnelle, au besoin. 

• On s’informe sur l’histoire médicale de notre famille

Celle-ci recèle une quantité importante d’informations utiles qui aident à déterminer notre niveau de risque et en savoir un peu plus sur notre propre santé. On se renseigne donc sur les maladies de nos parents directs et sur les antécédents de santé des membres de notre famille, en n’oubliant pas ceux qui sont décédés.

• On reste vigilant

En cas de symptôme inhabituel, on ne cache pas la poussière sous le tapis. On agit en prenant rendez-vous avec un médecin. Parce qu’un dépistage précoce peut nous sauver la vie.

Info: ca.movember.com/fr.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Soyez à votre affaire, messieurs!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires