Prévention et contrôle de la glycémie

iStockphoto.com

Si le résultat du test de glycémie à jeun est égal ou supérieur à 7 mmol/l, le diagnostic de diabète sera confirmé. Par contre, si votre glycémie se situe entre 5,6 et 6,9 mmol/l, vous serez classée prédiabétique. Vous êtes alors plus à risque d’être atteint de diabète, mais aussi plus à risque que la population normale de développer des maladies cardiovasculaires. Si c’est votre cas, vous pouvez renverser la vapeur en adoptant illico de saines habitudes. Elles permettent non seulement de contrôler la glycémie chez les personnes diabétiques et de prévenir les complications, mais également de retarder l’apparition du diabète de plusieurs années, et parfois même de le prévenir.

Trois règles de base: faire de l’exercice régulièrement, adopter une alimentation équilibrée et maintenir un poids santé

L’exercice physique

En plus d’aider à garder la forme, l’activité physique favorise une bonne intégration des nutriments, diminue le taux de sucre dans l’organisme et contribue à une meilleure utilisation de l’insuline injectée ou produite par le pancréas.

L’alimentation

Une alimentation équilibrée et variée s’impose pour qui veut prévenir et, plus encore, contrôler le diabète. Vous pouvez y arriver en suivant, de prime abord, les recommandations du Guide alimentaire canadien pour manger sainement. Ensuite, en choisissant le plus souvent possible des aliments qui contiennent moins de matières grasses et de sucre ajouté, et en augmentant la consommation d’aliments riches en fibres.



Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Prévention et contrôle de la glycémie

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires