Maladies cardiovasculaires: 10 facteurs de risque

Maladies cardiovasculaires: 10 facteurs de risque

iStockphoto.com

Êtes-vous de sexe masculin ou féminin?

Les maladies cardiovasculaires chez les femmes non ménopausées ne sont pas légion et, avant 50 ans, ce sont les hommes qui conservent le triste record des infarctus. Toutefois, le risque de maladies cardiaques chez les femmes grimpe en flèche à la ménopause, alors que les oestrogènes cessent d’assumer leur rôle protecteur en dilatant les artères et en stabilisant le taux de cholestérol. Au final, plus de femmes que d’hommes meurent des suites d’une maladie cardiovasculaire. 

Autre constat surprenant: les maladies du coeur et les AVC sont responsables de sept fois plus de décès chez les femmes que le cancer du sein. D’une part, bien des femmes considèrent encore l’infarctus comme une maladie d’homme et ne prennent pas au sérieux les signes avant-coureurs. D’autre part, si les hommes souffrent de symptômes classiques lors d’une crise cardiaque (douleur écrasante au centre de la poitrine qui peut irradier au bras gauche, à la mâchoire et au dos), les femmes sont plutôt susceptibles de ressentir des malaises atypiques souvent confondus avec une indigestion ou une crise de panique, ce qui retarde le diagnostic. Mais qu’importe votre sexe, consultez rapidement dès le moindre doute. 

Souffrez-vous d’hypertension? 

L’hypertension est un facteur de risque majeur dans le développement des maladies cardiovasculaires et de l’AVC. L’hérédité constitue un élément important dans l’émergence de l’hypertension, et plus encore quant à sa précocité. D’autres facteurs comme le tabagisme, la sédentarité, l’obésité et la consommation de sel – principalement celui contenu dans les aliments transformés (conserves, sachets, surgelés) – sont également en cause. Or, parce que l’hypertension est généralement asymptomatique, de nombreux individus ignorent qu’ils en souffrent. 

C’est donc une bonne idée de prendre régulièrement votre tension artérielle (la plupart des pharmacies mettent un tensiomètre à la disposition des clients). Si elle s’affiche souvent au-dessus de 135 mm Hg, il est fort possible que vous soyez hypertendu. Parlez-en à votre médecin. En Amérique du Nord, plus de 50% des personnes de 65 ans et plus souffrent d’hypertension. La bonne nouvelle: une pression artérielle bien traitée est une des façons les plus efficaces de réduire rapidement le risque de développer un trouble cardiovasculaire. 



Pages :