Le cancer du sein: vrai ou faux?

iStockphoto.com

Réponses 4, 5 et 6

4) Vrai.

La masse cancéreuse est généralement dure. Elle présente un contour irrégulier et semble fermement attachée à l’intérieur de la poitrine. Elle ne disparaît pas au gré du cycle menstruel. Mais, quel que soit le type de bosse palpé, parlez-en à votre médecin.

5) Vrai.

D’après l’Agence de la santé publique du Canada, la pratique d’une activité physique modérée, au moins 30 minutes par jour, réduirait de 25 à 30% le risque de cancer du sein. La bonne nouvelle: même si vous avez été inactive la plus grande partie de votre vie, vous pouvez réduire sensiblement votre risque de cancer du sein en devenant active dès aujourd’hui. De plus, il a été démontré qu’une personne en bonne condition physique tolère généralement mieux les traitements du cancer du sein. 

6) Faux.

De plus en plus d’études démontrent un lien entre la mauvaise alimentation et le cancer du sein. Donc, adoptez dès maintenant une alimentation faible en gras et riche en fibres (fruits, légumes, céréales, etc.), en oméga-3 (graines de lin, saumon, thon, etc.), en isoflavones (soja) et en légumes crucifères (brocoli, chou, chou-fleur, etc.). Ajoutez-y de l’huile d’olive, du thé vert et du curcuma – des produits contenant des composés anticancéreux – et vous mettrez la chance de votre côté.   



Pages :