Le cancer de la prostate, des symptômes au traitement

Le cancer de la prostate, des symptômes au traitement

iStockphoto.com

Effets des traitements et risques de récidive

Les traitements entraînent-ils des effets indésirables?

Malheureusement, oui. Par exemple, l’ablation de la prostate et la radiothérapie peuvent occasionner une incontinence urinaire et une dysfonction érectile. Toutefois, les fonctions érectiles et urinaires reviennent habituellement à la normale après un certain temps. Dans le cas contraire, il existe divers moyens de gérer ces problèmes. La libido et les orgasmes, eux, sont préservés, sauf dans le cas d’une hormonothérapie. 

Y a-t-il des risques de récidive? 

Plus le diagnostic est tardif, plus le risque de récidive augmente. Pour les hommes atteints d’un cancer de la prostate avec métastases, le taux de récidive est presque de 100%. Pour ceux qui ont subi une intervention chirurgicale ou de la radiothérapie, le taux tourne autour de 20 à 30%. Cependant, contrairement à ce qui se passe dans le cas d’autres cancers, on peut vivre durant des années – en moyenne plus de cinq ans -– avec un cancer de la prostate non guérissable grâce à des traitements ciblés.

Merci au Dr Fred Saad, chef du service d’urologie au CHUM et professeur titulaire de chirurgie et d’urologie à l’Université de Montréal, pour sa collaboration. 


Vous aimerez aussi

Le bilan de santé comprend certains examens de routine requis selon votre âge. Ils permettent de déceler rapidement des problèmes de santé qui font parfois de grands ravages. Besoin d’un aide-mémoire? Voici 9 tests qui peuvent vous sauver!
Les hommes sont de plus en plus sensibilisés aux questions de santé et consultent plus facilement qu’autrefois. Voici à leur intention un guide pratique de la santé au masculin. Problèmes fréquents et tests de dépistage.
Faire des cachotteries à son médecin n’est pas la meilleure idée qui soit. La chose peut paraître anodine, mais peut être dangereuse pour la santé.


Pages :

1

Commentaires

CHANCEUX

Oui tres chanceux j'ai UN medecin de l'Ontario qui me suis depuis 30 ans et il a commence a faire les testes de sang recommande alors que j'avais 50 ans avec de tres bon resultats a date. Merci a DR BOUFFARD