Le Botox est-il sécuritaire?

iStockphoto.com

Côté esthétique

Côté esthétique

Le Dr Guy Sylvestre, dermatologue, injecte du Botox CosmeticMD à ses patients depuis 2002. Selon lui, les microdosages que l’on utilise en applications cosmétiques réduisent considérablement les risques. Les effets secondaires peuvent être de l’ordre d’une ecchymose au site d’injection, si la piqûre a été mal faite. Il arrive aussi qu’en voulant détendre le muscle à l’origine du froncement des sourcils, la paupière descende en raison d’une injection trop près de l’orbite. Le même phénomène peut toucher un sourcil après avoir piqué trop bas le muscle frontal pour le détendre. Puisque la durée d’action du Botox est limitée dans le temps, l’action indésirable est également temporaire. Mais une fois la piqûre faite, on ne peut revenir en arrière. Il faut patienter!

Le Dr Sylvestre s’en tient à un usage réduit du Botox. «On ne paralyse pas l’expression d’un acteur qui veut moins de lignes dans la partie supérieure du visage, on ne fait que détendre sa musculature, explique-t-il. Il faut conserver mouvement et mobilité de l’expression, en plus d’un certain naturel.»

L’amélioration devient perceptible après deux semaines. Selon le dermatologue, parce qu’une région du visage se trouve détendue, donc pas constamment en train de se contracter, il finit par y avoir lissage de la peau selon un effet mémoire doublé d’une certaine reconstruction du collagène. «Avec le temps, deux traitements par année peuvent suffire», soutient-il.

Selon une étude anglaise menée sous la direction des Drs Carter Singh, psychologue, et Martin Kelly, chirurgien plastique, presque un patient sur deux éprouve un désir compulsif de recevoir d’autres traitements cosmétiques de Botox. Il s’agit selon eux de dépendance psychologique. Les utilisateurs ne paraissent pas seulement plus jeunes, ils se sentent plus jeunes aussi. Ils veulent conserver le bien-être qu’ils associent à leur apparence et retournent donc volontiers pour une autre injection. Le Dr Sylvestre ne nie pas cette dépendance et indique qu’elle existe souvent, aussi, à l’égard du coiffeur.



Pages :

4

Commentaires

Dystonie cervicale, très inquiète...

Bonjour, il y a 4 ans de ça, un mal de cou commence et persiste de jour en jour. Ma tête tournait toute seule du côté droit. Je n'étais plus capable de la remettre droite sans l'aide de ma main, plus capable de la faire tourner seule du côté gauche, très mal au cou, trapèze enflé comme un oeuf... J'avais tellement peur... L'hôpital m'a transférée à un neurologue et depuis, je reçois des injections de botox aux 12 semaines. Très douloureux, cela prend au moins 5 jours à faire effet, mais ça fonctionne quand même assez bien. Pas guéri, mais je peux fonctionner. Ma dernière injection remonte au 5 janvier 2016. Depuis 3 jours, j'ai tellement de misère à fonctionner, la tête a recommencé à tourner seule à gauche, encore obligée de la ramener avec ma main, beaucoup de mal au cou. J'ai téléphoné à mon neurologue et il m'a dit qu'il ne pouvait pas m'injecter du botox comme je viens d'en recevoir. Il faut attendre au moins que ça fasse 8 semaines. Il m'a assurée qu'il n'y avait pas de danger, que ça arrive souvent à ses patients et que tout devrait rentrer dans l'ordre. Pour savoir si le botox va toujours faire effet à ma prochaine injection, il va m'en injecter une petite quantité en haut du sourcil et voir comment ça réagit. J'espère que ça fera toujours effet... C'est très douloureux et très triste de nous voir comme ça. J'aimerais avoir des commentaires, connaître les expériences d'autres personnes... Merci à vous!

Info sur le botox pour distonie cervicale

Bonjour moi je veux savoir combien d'unités mon neurologue à til le droit de minjecter

Botox froncement des sourcils traumatisme crânien antérieur2012

Bonjour ,
J'ai eu un traumatisme crânien sévère en 2012 suite à un accident de la route et depuis j'ai une atrophie musculaire au lobe temporal droit . Est-ce mieux de m'abstenir d'injections de botox même au niveau entre les sourcils ?

DISPERTION DE BOTOX A DISTANCE

JE SUIS TOUT A FAIT D'ACCORD AVEC CET EFFET SECONDAIRE CAR J'AI ETE MOI MEME CONCERNEE.
J'AI EU RECOURS A UNE INJECTION DE BOTOX (DYSPORT) AFIN DE DETENDRE LES MUSCLES DE MON FRONT ET MES PATTES D'OIES,UNE SEMAINE PLUS TARD C'EST MA LEVRE SUPERIEURE DROITE QUI C'EST AFFAISSEE!!! J'ETAIS SOUS LE CHOC ,JE NE COMPRENAIT PAS CE QUI M'ARRIVAIT.aPRES DE LONGUES RECHERCHES SUR LE NET J'AI TROUVE DES ARTICLES QUI PARLAIS DE DISPERSION A DISTANCE DU BOTOX ET C'EST LA QUE J'AI COMPRIS LES MEFAITS DE CE PRODUIT.

A NE PLUS REFAIRE, TEMPS PIE?JE PREFERE MES RIDES QU'A L'EFFET DE PTOSE LABIAL QUE J'AI DU SUPPORTER PENDANT UN MOIS ET DEMI.NOUS NE SOMMES PAS A L'ABRI DE CE GENRE D'EFFAIT SECONDAIRES ALORS DANS LE DOUTE JE M'ABSTIENT.