Jambes lourdes: des trucs qui marchent!

iStockphoto.com

Si ça peut vous consoler, sachez qu’une femme sur deux– plus particulièrement au moment de la grossesse et de la ménopause – souffre de ce qu’on appelle l’insuffisance veineuse, souvent (mais pas toujours) à l’origine des jambes lourdes. Piètre consolation, direz-vous? Peut-être, mais la bonne nouvelle, c’est qu’il y a tellement de trucs, de traitements et de produits utiles que nous avons eu du mal à n’en retenir que quelques-uns… 

Précisons toutefois que la présence de veines ou veinules saillantes sur les jambes nécessite une consultation chez son médecin. La sensation de lourdeur est souvent la phase qui précède l’apparition de varices ou de problèmes plus graves. Nos suggestions visent à prévenir cette aggravation. 

Trucs simples

Partant du principe général qu’en présence d’insuffisance veineuse, le sang qui a été poussé par le cœur vers les extrémités a du mal à refaire le chemin en sens inverse et tend à s’accumuler dans les jambes, il faut faciliter la circulation du bas vers le haut.

Toutes les positions où les jambes seront légèrement plus élevées que le bassin feront le travail. Vous pouvez même vous aider en dormant avec un oreiller à l’extrémité de votre lit, sous le matelas, dans la mesure où votre douce moitié ne voit pas d’objection à dormir les jambes surélevées!

Si vous devez travailler en position debout durant de longues heures, vous pouvez, au moment d’une pause, vous soulever sur la pointe des pieds, puis sur les talons, plusieurs fois d’affilée. Si vous travaillez assise, veillez à ce que vos pieds reposent sur le sol ou sur un cale-pied, et évitez de croiser les jambes. Les vêtements serrés et les chaussures à talons hauts sont évidemment à proscrire. Côté exercice, l’Associated Press rapportait récemment qu’«il est recommandé de pratiquer la marche, la natation, la gymnastique rééducative contrôlée et la gymnastique respiratoire».

Si vous êtes du genre à transformer votre salle de bains en sauna, sachez que la chaleur est l’ennemi numéro un de la bonne circulation sanguine. Mollo sur la température de l’eau! Les plus courageuses auraient même intérêt à terminer leur toilette à l’eau froide. 

Et, parlant chaleur, il va de soi que les séances de bronzage en cabine ou à la plage ne sont pas recommandées. Même sans vous prélasser des heures au soleil, peut-être avez-vous remarqué que vos jambes enflent dès que la température ambiante dépasse les 25 degrés Celsius? 

Les exercices que nous venons de mentionner ainsi que certains produits et traitements pourront aussi vous aider. 

Bas de contention

Il ne s’agit pas d’un cousin de la camisole de force, mais bien d’un vêtement qui favorisera la bonne circulation sanguine dans vos membres inférieurs. Selon l’Associated Press, de nombreux spécialistes seraient d’avis que «le port de bas de contention est la mesure préventive la plus efficace contre l’aggravation de la maladie, notamment contre l’apparition de varices».

Aujourd’hui, les bas support vendus sur le marché se déclinent en plusieurs tailles, modèles, textures (diaphanes ou opaques) et couleurs. On y trouve même le bas à la cuisse, ultra sexy! Les prix varient entre 20$ et 30$ la paire (le bas à la cuisse est le plus cher). Sachez qu’il est important de choisir le bon niveau de compression. Si vous n’avez pas de varices ou de veines apparentes, choisissez la compression minimale, soit entre 15 et 20 mm Hg.

Produits naturels

Au rayon des produits naturels, ce sont les graines de marronnier d’Inde qui ont la cote. Leur efficacité pour soulager douleur, lourdeur, enflure et crampes nocturnes aux jambes serait reconnue, notamment par la European Scientific Cooperative on Phytitherapy (ESCOP) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ils constitueraient, en Europe, un des principaux traitements prescrits contre l’insuffisance veineuse. 

Les comprimés vendus sur le marché contiennent de 16% à 20% d’extrait normalisé d’escine. La dose généralement recommandée est de 250 mg à 375 mg (1 comprimé), deux fois par jour, aux repas. Il existe également des crèmes et des gels à base d’extrait de graines de marron d’Inde, mais leur efficacité resterait à démontrer. 

Si vous souffrez de problèmes cardiaques, rénaux ou hépatiques ou si vous prenez d’autres médicaments, il est préférable de consulter un médecin avant d’acheter ces produits. Une bouteille de 60 comprimés se vend aux alentours de 20$.

Soins en institut

Là, on arrive dans le domaine du nec plus ultra, mais… allongez la monnaie! Pratiquement tous les spas, urbains et champêtres, ainsi que plusieurs centres de beauté et d’esthétique offrent des soins plus ou moins sophistiqués pour soulager les jambes lourdes.

Parmi ceux-ci, le drainage lymphatique, un massage doux qui stimule la circulation de la lymphe et favorise l’élimination des déchets de l’organisme. Il vous en coûtera environ 80$ pour 60 minutes, mais les prix varient beaucoup d’un endroit à l’autre. La pressothérapie, quant à elle, agit un peu comme les bas de contention. En position allongée, deux grands bas gonflables vous enveloppent les jambes et exercent une pression, puis un relâchement, en alternance. Prévoyez environ 40$ pour 30 minutes de traitement.

Puisque ces soins doivent être répétés régulièrement et qu’ils sont plutôt chers, vous pouvez aussi vous tourner vers les crèmes et laits corporels spécifiquement conçus pour les jambes lourdes; ils sont vendus en institut ou en pharmacie. Et… en avant, marche!

 



Pages :

  • 1
  • 2
  • 3
  • Lire sur une page

1

Commentaires

Jambes Lourdes

En se couchant sur dos, on met les deux jambes sur le mur ça réduit la lourdeur des jambes et ça aide la circulation sanguine ou le retour veineux.