Hormonothérapie bio-identique: une question de prévention

Hormonothérapie bio-identique: une question de prévention

Maria Lupan via Unsplash

L’hormonothérapie bio-identique est sur toutes les lèvres ces temps-ci. Cette alternative à l’hormonothérapie classique a été popularisée du jour au lendemain grâce au documentaire de Véro.TV, Loto-Méno. Rencontre avec la Dre Lyne Desautels, spécialiste de la question, qui défend avant tout la médecine de prévention. 

«On est en prévention des maladies à long terme avec les hormones bio-identique, ça devrait être ça l’objectif.»

Pour en savoir plus: Hormonothérapie classique ou bio-identique?

Une approche qui va de soi avec l’augmentation de l’espérance de vie, d’après l’experte. «On a changé les règles du jeu, on a rallongé l’espérance de vie, mais pas l’expérience de vie en bonne santé, soutient la docteure, qui se spécialise entre autres dans l’hormonothérapie. Pour rester en santé plus longtemps, il faut s’en occuper, s’occuper de notre mode de vie et s’occuper de nos hormones, qui ont tout un rôle à jouer dans notre santé à long terme!» 

Elle souligne également le manque de ressources pour les professionnels de la santé et les patients. «On a un grand besoin d’éduquer les professionnels de la santé en matière de prévention et d’hormonothérapie pour la santé à long terme.» Pour elle, miser sur l’hormonothérapie bio-identique, c’est miser sur une meilleure forme à long terme. «Visons la santé, plutôt que de traiter la maladie.»