Fuites urinaires: des causes aux traitements

Fuites urinaires: des causes aux traitements

shutterstock.com

Un éclat de rire, un éternuement, quelques exercices au gym, une envie pressante: il suffit parfois de peu pour qu’une légère fuite urinaire se produise. Avec l’inconfort et la gêne qui accompagnent ce phénomène involontaire... on préfère souvent taire la chose devant les autres, médecin y compris. 

Pourtant, selon une enquête menée par la Fondation canadienne pour l’incontinence, 33% des femmes de plus de 40 ans subissent des pertes involontaires d’urine. Parmi elles, seulement 26% l’ont confié à leur praticien. Certaines études ont même démontré qu’il peut s’écouler en moyenne sept ans avant que le problème soit signalé. À ce propos, il est bon de savoir que des solutions peuvent être d’un grand secours. 

En temps normal, si on ne s’échappe pas constamment, c’est grâce au plancher pelvien (ou périnée), un groupe de muscles, ligaments et tissus dont le rôle est de soutenir la vessie et de contrôler l’urine. Mais parce que le système urinaire et génital se transforme avec le temps, on n’est plus toujours capable de se retenir d’uriner. Autre facteur déterminant: la ménopause. «Elle entraîne une chute d’oestrogènes, contribuant ainsi à l’affaiblissement des muscles du plancher pelvien», explique Tanya Gutierez, physiothérapeute spécialisée en rééducation périnéale.

Bien qu’il y ait une augmentation de cas d’incontinence chez la femme à partir de 50 ans ou à la ménopause, le phénomène n’est pas uniquement lié à l’âge, loin de là. «On constate des pics de prévalence également chez les femmes plus jeunes, enceintes ou qui viennent d’accoucher», explique Chantal Dumoulin, directrice du Laboratoire incontinence et vieillissement de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal. En effet, certaines femmes ont, au départ, une fragilité au niveau des muscles pelviens. «Un problème d’incontinence survenu après un accouchement pourrait se résorber, puis se manifester de nouveau quelques années plus tard», ajoute Mme Dumoulin. Cela dit, d’autres facteurs, qui n’ont rien à voir avec l’âge, sont aussi évoqués. «Une infection des voies respiratoires ou urinaires, une chirurgie pelvienne, l’obésité et le tabagisme peuvent en être la cause», confirme le Dr Dean S. Elterman, chirurgien urologue. Tout comme l’hérédité, la constipation et certains troubles neurologiques.



Pages :

6

Commentaires

Fuites urinaires

Il existe aussi des traitements avec Botox. Il y a de bons résultats dans les cas de vessies hyperactives ou incontinence urinaire. Tout ça, sans chirurgie.

réseau d'entraide

Y a-t-il un réseau d'entraide de femmes qui ont le même problème à Sherbrooke?

Et nous, les hommes ?

Tout ce reportage ne concerne que la femme. Rien pour les hommes. Un oubli ?

Incontinence masculine

Bonjour Pierre,

Les fuites urinaires chez la femme et chez l'homme n'ont ni les mêmes raisons, ni les mêmes traitements. Si nous avions parlé des deux dans le même dossier, nous n'aurions pu aller en profondeur dans nos explications et solutions. Mais nous prévoyons bien sûr d'aborder ce sujet côté masculin aussi prochainement!

Merci,

Aline

Sherbrooke

Nous offrons un service de prise en charge à Sherbrooke! www.cigonia.com
Il s'agit d'un centre d'expertise en rééducation périnéale pour là femmes, les hommes et les enfants. Nous saurons vous aider!

Fuite urinaire

Bizarre personé ne parle des excercice de Kegel facile à trouver sur le net facile à faire et cela règle la majorité des probleme