Comment se protéger des erreurs médicales

iStockphoto.com

On entend de plus en plus d’histoires d’horreur à propos de notre système de santé: mauvais diagnostics, lectures erronées de radiographies, bactéries contagieuses dans les établissements. Bref, il vaut mieux ne jamais avoir à mettre les pieds dans un hôpital. Mais voilà, on y est parfois obligé et il se peut qu’on y soit victime de mauvais soins.

Paul Brunet est depuis 1998 président et porte-parole du Conseil pour la protection des malades. Il a succédé à son frère Claude, qui a fondé il y a 40 ans cet organisme à but non lucratif, sorte de médiateur entre les institutions et les malades qui se croient lésés ou malmenés par le système de santé.

M. Brunet est catégorique: on peut régler la plupart des problèmes avec un peu de bonne volonté, mais il faut parfois hausser le ton. Cela dit, il existe des façons de mettre toutes les chances de son côté et se protéger des erreurs médicales. En voici quelques-unes à mettre en pratique.



Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Comment se protéger des erreurs médicales

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires