Prêt pour la retraite? Cinq situations, cinq pistes de solution

Je pense à prendre ma retraite. Comment savoir si je suis prêt à faire le saut?

Plus on se rapproche de l’âge associé à la retraite – entre 55 et 65 ans –, plus il est normal de s’interroger, surtout si des personnes de notre entourage franchissent le pas. Il n’y a toutefois pas de ligne directrice. Certains prennent leur retraite très tôt, d’autres tardivement ou pas du tout. 

Pour savoir où vous vous situez, la psychologue Stéphanie Léonard vous demanderait: «Comment entrevoyez-vous vos années de retraite? Quels sont vos projets? Souhaitez-vous la prendre tôt pour pouvoir réaliser vos rêves pendant que vous êtes en forme? Vous sentez-vous de plus en plus insatisfait, démotivé et mal à l’aise au boulot? À cette période de votre vie, qu’est-ce qui correspond le mieux à vos besoins, la retraite ou le boulot?» 

Au fond, si vous aimez votre emploi, s’il répond à vos besoins, si vous rendre au travail n’est pas lourd, si vous vous y sentez apprécié, il n’y a pas lieu de précipiter les choses. C’est à partir du moment où vous vous sentez moins bien au travail, ou que l’idée de la retraite vous attire de plus en plus, que cette prise de conscience s’impose. La bonne idée : expérimenter la semi-retraite, si possible. Après un certain temps, vous ne savez trop quoi faire de vos journées à la maison? Vous n’êtes assurément pas prêt pour le grand congé. 



Pages :