Se nourrir selon son âge: à chacun ses musts!

Se nourrir selon son âge: à chacun ses musts!

Pour optimiser notre santé et notre niveau d’énergie, on privilégie certains aliments selon notre groupe d’âge.

 

50-59 ans

Si l’arrêt complet des menstruations survient généralement vers 52 ans, bon nombre de femmes ont des symptômes bien avant. Bouffées de chaleur, gain de poids abdominal, insomnie, irritabilité sont le lot de plusieurs. 

La priorité nutritionnelle: alléger les symptômes de la ménopause en misant sur le soya (edamame, tofu, miso, tempeh, PVT) et la graine de lin, de précieuses sources de phytœstrogènes. Également en diminuant sa consommation de sucres et en augmentant son niveau d’activité physique, afin de ralentir la prise de poids. 

Chez l’homme, la prévention du cancer de la prostate est un objectif majeur. Parmi les recommandations: réduire son apport en viande rouge et en charcuteries pour faire place aux protéines végétales (dont le soya) et aux poissons, quelques fois par semaine. Diminuer aussi l’apport en gras saturés, manger des sources de lycopène chaque jour (tomates et dérivés, melon d’eau), ainsi que des sources de sélénium (noix du Brésil). 


60-70 ans

Tant chez l’homme que la femme, le métabolisme ralentit et la fatigue est plus au rendez-vous. 

La priorité nutritionnelle: diminuer légèrement ses apports énergétiques et miser sur des aliments nutritifs pour combler ses besoins quotidiens, notamment en calcium (lait, fromage, yogourt, boissons végétales enrichies) et en vitamine D (un supplément de 400-1000UI est requis), nutriments clés pour la santé osseuse. 


71 ans et plus

Peu importe le sexe, le défi à cet âge est que la faim n’est pas souvent de la partie.

La priorité nutritionnelle: combler ses besoins en protéines. Une soupe poulet et nouilles du commerce n’est pas suffisante. Mieux vaut viser 1,2-1,5 g de protéines par kg de poids, soit environ 15-20 g de protéines le midi et le soir. Par exemple, 75 à 100 g de viande, de volaille ou de poisson, 2 ou 3 œufs, 3/4 t de fromage cottage, 1 à 1 1/2 t de légumineuses ou 100 à 150 g de tofu permettent déjà d’atteindre les objectifs par repas. Le système immunitaire étant également fragilisé, on s’assure de combler nos besoins en vitamine D, zinc, vitamines A et C.