Par quoi remplacer la viande?

Par quoi remplacer la viande

iStockphoto.com

Nutriments et sources de protéines

La viande contient effectivement des protéines, du fer, de la vitamine B12 et du zinc, qu’il faudra remplacer pour ne pas souffrir de carences. Bonne nouvelle, «ces nutriments ne sont pas l’apanage des viandes rouges, affirme Virginie Lamontagne, nutritionniste chez Rachelle-Béry. Il est tout à fait possible de manger moins de viande tout en restant en santé. L’important, c’est de varier les sources de nutriments.» En voici quelques pistes...

Les protéines

Nos besoins quotidiens: 0,8 g par kilogramme de poids corporel. Si on pèse 65 kilos, par exemple, nos besoins seront donc d’environ 52 g par jour.

Les substituts: légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots...), soja et dérivés, tofu, oeufs, noix et graines, produits céréaliers enrichis, yogourt, poissons, volaille.

Le fer

Nos besoins quotidiens: 8 mg pour les hommes et les femmes de 50 ans ou plus.

Les substituts: volaille, poissons, fruits de mer, tofu, légumineuses, produits céréaliers enrichis, certains fruits et légumes (tomates, épinards).

La vitamine B12

Nos besoins quotidiens: 2,4 μg (microgrammes).

Les substituts: volaille, poissons, fromages, oeufs, lait enrichi.

Le zinc

Nos besoins quotidiens: 11 mg pour les hommes et 8 mg pour les femmes.

Les substituts: huîtres, graines de sésame et de citrouille, légumineuses.

20 bonnes sources de protéines

Vous aimerez aussi


Viandes rouges, charcuteries et cancer colorectal Viandes rouges, charcuteries et cancer colorectal
Selon l'OMS, la consommation de viande rouge et de charcuteries auraient un lien avec le cancer colorectal. Faut-il pour autant les éliminer de notre alimentation? Quels sont les véritables risques pour la santé? Le point!

Les fèves edamame contiennent plus de protéines que les autres types de légumineuses. Ces protéines sont de haute qualité, plus complètes que celles des légumineuses en général.

Les protéines sont essentielles pour lutter contre les infections et pour prévenir la fonte de la masse musculaire! Voici ce qu'il faut consommer chaque jour pour combler vos besoins en protéines.



Pages :

2

Commentaires

Question à propos de charcuteries

En premier lieu, j'aimerais souligner que votre article est très intéressant. J'ai deux petites questions.

La première concerne la charcuterie - est-ce que le jambon sans nitrite avec ingrédients naturels seulement a le même incidence cancérigène que le jambon avec nitrites ?

Deuxième question - Cela concerne les sortes de viande rouge ... Que dire de la viande sauvage ? Le bison, l'orignal, le chevreuil .... ces viandes sont-elles considérées au même titre que le bœuf et autres?

Merci de votre attention et bonne fin de journée

Charcuterie et viande rouge.

Bonjour,

Selon moi, toute charcuterie contient des produits néfastes pour la santé. Le jambon vendu en épicerie doit être fumé, coloré et aromatisé artificiellement, en plus, des agents de conservation ajoutés. À moins de fumer soi-même une pièce de viande dans un fumoir, on ne peut y échapper. Pour ce qui concerne la viande sauvage, les animaux élevés en captivité ne sont sûrement pas tous nourris au foin biologique. Les semences ( blé, maïs, etc....) proviennent presque tous de Mosanto donc ogm.

Tandis que les animaux vivant en liberté comme l'orignal peuvent se nourrir plus sainement mais, encore là, les produits chimiques se retrouvent dans la nature par la pluie et la pollution. Donc, bien se nourrir est difficile et les choix doivent être réfléchis. Ce qui n'est pas toujours évident.

Pour terminer, les animaux de boucherie sont bourrés d'antibiotiques, des produits qui se retrouvent dans notre alimentation par la force des choses. Contrairement aux animaux carnivores, les humains n'auraient pas l'enzyme nécessaire pour ingérer et digérer la viande rouge. À vous de décider! Bravo pour cet article.