Nutrition anti-inflammatoire

Brenda Godinez via Unsplash

L’inflammation se trouve souvent au cœur des discussions sur la nutrition. Or, plusieurs diabolisent les aliments à tort! Les données probantes issues de la littérature scientifique ne permettent pas d’identifier des aliments précis ou des composantes associés directement aux marqueurs de l’inflammation. Le gluten, par exemple, pose problème pour les personnes souffrant de maladie cœliaque ou d’hypersensibilité au gluten, mais il n’est pas inflammatoire pour tous. Et certains patterns alimentaires minimisent l’inflammation, comme la diète méditerranéenne, avec sa richesse en végétaux. Pour une diète anti-inflammatoire, misez sur:

une abondance de fruits et légumes, pour leur richesse en antioxydants (7-10 portions par jour);

du poisson, à raison de trois fois par semaine;

des légumineuses et autres protéines végétales (noix et graines);

peu de sucres et de viandes;

de l’huile d’olive et autres bons gras (avocat, noix et graines);

des grains entiers;

des aliments non transformés (et donc sans additifs).

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Nutrition anti-inflammatoire

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

3

Commentaires

recettes avec les légumineuses, ce serait intéressant.

J'aime beaucoup l'infolettre du Bel Âge et le Bel Âge aussi!!!

Désinformation, encore !

Les légumineuses sont inflammatoire mais pas la viande.
Où avez-vous étudié ?

diète inflammatoire

Des recette avec des légumineuses