Manger santé sans se ruiner

Anh Nguyen via Unsplash

Remplir notre assiette de produits santé, sans pour autant faire souffrir notre portefeuille, c’est possible. Le nutritionniste Hubert Cormier nous donne ses meilleures astuces, de l’épicerie à la table.


Manger de saison

On le répète souvent, manger des fruits et des légumes en saison nous donne un bon coup de pouce niveau économies. Leur abondance nous permettra de bénéficier de prix avantageux, tout en nous régalant. Quelques exemples de produits à consommer l’hiver? Les légumes racines, qu’on apprête en potage, purée ou au four et les fruits exotiques (oui, oui), qu’on ajoute avec plaisir à nos salades de fruits.

Bienvenue le congelé! 

S’ils peuvent parfois sembler dispendieux, les fruits et légumes congelés sont souvent à rabais, on garde donc l’œil sur les circulaires pour se les procurer à bas prix et ainsi intégrer des fruits et légumes de bonne qualité à notre assiette à peu de frais. 

Vive le fait maison

Quand on achète des plats préparés à l’épicerie ou au restaurant, on gagne du temps, mais on perd souvent en valeur nutritive – et on gagne en sel! On n’oublie pas non plus qu’on paie pour la préparation, le prix unitaire d’un pâté chinois sera sans doute aussi élevé qu’un pâté chinois fait maison qui nous durera plusieurs repas. Pour économiser, l’option maison sera toujours gagnante et plus saine.

Planifier, planifier, planifier

Savoir d’avance ce qu’on mange nous paraît ennuyant? Gagner du temps et de l’argent nous apportera pourtant beaucoup de positif. Et plutôt que de planifier à la semaine, on planifie au mois et on mise sur le congélo! Ainsi, la lasagne de dimanche dernier pourra très bien être décongelée dans deux semaines plutôt que mangée dans nos lunchs toute la semaine. Cette manière de faire nous permet également de profiter des spéciaux: pas envie de manger du chou-fleur cette semaine? On le découpe en bouquets et hop, au congélateur pour la semaine prochaine!

Oser les protéines végétales

Transformer notre régime au grand complet du jour au lendemain peut sembler draconien. Mais intégrer petit à petit des sources de protéines végétales nous permettra non seulement d’améliorer notre alimentation, mais également de réduire notre facture d’épicerie. Pour 20 grammes de protéines, le tofu nous revient à 0,64 $ alors que le bœuf fait monter la facture à 1,60 $ pour la même quantité. Il existe des dizaines de manières de mettre du tofu dans notre assiette: le tofu prend la saveur de la sauce qui l’accompagne, on peut donc l’apprêter à notre goût! Les pois chiches, les fèves edamame et les lentilles sont aussi d'excellentes options.

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Manger santé sans se ruiner

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires