Le panais, riche en potassium

Le panais est un légume-racine qui fait partie de la même famille botanique que la carotte. Originaire de la région méditerranéenne, le panais fut très apprécié et largement utilisé par les Grecs de l’Antiquité. Cependant, la variété que l’on connaît et utilise de nos jours ne fut développée qu’au Moyen Âge.

Autrefois consommé autant que la pomme de terre, le panais a perdu de sa popularité et demeure plutôt méconnu. Il présente la même forme que la carotte et peut mesurer de 18 à 30 cm de long. On compare souvent sa texture à celle du navet. Sa chair, plutôt blanc jaunâtre, offre une saveur fruitée qui s’accentue lorsque la saison avance. On dit même que son goût rappelle celui de la noisette. Le panais est vendu à l’année dans nos supermarchés; essayez-le!

Valeur nutritive


La teneur du panais en potassium, en acide folique, en vitamine C, en vitamine B6 et en magnésium est aussi très intéressante. Le panais contient de l’apigénine et du falcarinol, deux composantes antioxydantes qui joueraient un rôle dans la prévention de certains cancers. Avec plus de 2 g de fibres pour 125 ml (1/2 tasse), le panais est un aliment qui peut aider à soulager les symptômes de la constipation.

1/2 tasse (125 ml) de panais cru contient 53 calories, 0,8 g de protéines, 12,6 g de glucides, 0,2 g de lipides et 2,4 g de fibres.

Comment le cuisiner


Le panais se mange cru ou cuit, tout comme la carotte. Puisque sa peau est mince, il n’est pas nécessaire de le peler. Avec sa saveur sucrée, il est délicieux en crudités, accompagné d’une trempette. On l’apprécie également en purée, ajouté aux mijotés ou encore intégré aux potages. Goûtez-le glacé au sirop d’érable ou au jus de pomme, un pur délice!