Accro au sucre? Des solutions!

iStockphoto.com

Plusieurs ont la «dent sucrée» et ne peuvent terminer un repas sans prendre un dessert. D’autres souffrent d’un trouble du comportement alimentaire qui rend le sucre si tentant qu’elles ne peuvent en consommer une quantité raisonnable. Vous êtes de celles-là? Les stratégies qui suivent vous aideront certainement.

Petits trucs pour les amateurs de sucre

  • Terminez vos repas en beauté en optant pour des yogourts. Même les variétés aux fruits, souvent très sucrées, sont meilleures pour la santé que les gâteaux et les biscuits.
  • À moins que vous ne soyez diabétique, oubliez les succédanés de sucre, qui entretiennent le goût du sucre et pourraient – notamment l’aspartame – être néfastes à la santé.
  • Vos envies de sucré sont plus fortes avant vos règles? Optez pour des fruits séchés. Dattes, figues, abricots et fraises séchés constituent de bonnes collations puisqu’ils contiennent, contrairement aux bonbons, des vitamines et des minéraux. Mais comme ces fruits sont riches en calories, n’en abusez pas si vous surveillez votre poids.
  • Une portion raisonnable de crème glacée, de yogourt glacé ou de sorbet peut satisfaire votre envie de gâterie, à la condition que vous ne fassiez pas d’excès.
  • N’abusez pas des jus car, bien que sucrés naturellement, ils entretiennent votre goût du sucre. Préférez les fruits aux jus. Plus riches en fibres, ils soutiennent davantage.


Conseils aux compulsifs

Après avoir mangé un biscuit, vous ne pouvez vous empêcher d’en prendre un deuxième, puis un troisième? Vous souffrez probablement de compulsions alimentaires. À la différence de la boulimie, ce trouble du comportement ne s’accompagne pas de conduites d’expulsion (vomissements, utilisation de laxatifs). Mais il a souvent pour conséquence une prise de poids rapide.

Une théorie veut que le fait de manger un aliment sucré entraîne une hausse puis une baisse de la glycémie (taux de sucre) suffisamment importantes pour que certaines personnes sentent le besoin de manger à nouveau pour rétablir ce cycle. C’est le cercle vicieux! Plusieurs ont réussi à vaincre leur goût du sucre en évitant complètement tous les sucres concentrés: biscuits, chocolat, confiture, céréales sucrées, barres tendres. Ils ont ainsi réussi à retrouver leur poids santé et découvert le plaisir de croquer à pleines dents dans de beaux fruits juteux, sucrés naturellement, en guise de dessert.

Une autre théorie met l’accent sur la relation psychologique avec le sucre. Le fait de manger des aliments considérés comme «défendus» – chocolat, viennoiseries, etc. – créerait un sentiment de culpabilité qui inciterait à manger encore davantage. Quant à tricher, trichons pour vrai!, se dit la personne compulsive. Cette façon de penser est très répandue chez ceux qui sont aux prises avec un trouble du comportement alimentaire. Dans ce cas, la thérapie cognitivo-comportementale propose une restructuration des pensées où l’aliment n’est plus vu comme défendu. «J’ai le droit de manger du chocolat. Je me fais plaisir quand j’en ai envie.» On devient alors beaucoup plus raisonnable.


En travaillant de pair avec un psychologue spécialiste des troubles du comportement alimentaire et avec une diététiste, les mangeurs compulsifs sauront mieux maîtriser leurs envies.

Fringales d’après-midi: attention!

Il vous arrive souvent de craquer en milieu d’après-midi, de vous offrir un muffin du commerce, une tablette de chocolat, des galettes à l’avoine? C’est peut-être parce que vous n’avez pas mangé suffisamment au déjeuner et au dîner. D’autres encore se privent toute la journée et succombent en arrivant à la maison. Voici quelques conseils qui vous aideront à ne pas flancher.

  • Prenez un petit déjeuner complet comprenant des céréales ou du pain de céréales entières, un fruit et un produit laitier.
  • Faites le plein de protéines le midi. Un sandwich aux tomates ne suffit pas. Il vous faut du thon, des œufs, de la volaille, des légumineuses, du tofu… bref une source de protéines qui vous soutiendra dans l’après-midi.
  • Ne buvez pas de café pour camoufler votre faim, le café ne vous redonne qu’un regain d’énergie transitoire. Si vous prenez un café, optez pour un café au lait et accompagnez-le de deux biscottes de seigle.
  • Prévoyez des collations qui vous éviteront de tomber dans les fringales de sucre: fruit frais et noix, yogourt et fruits séchés, légumes et fromage.
  • Ayez toujours des aliments sains pour le retour à la maison: crudités, boîtes de cœurs de palmier, fromage cottage, jus de légumes, craquelins riches en fibres…


À la rescousse des grignoteurs du soir

Vous avez des rages de friandises salées ou sucrées devant la télé? Un truc: attendez une heure ou deux après le souper pour prendre votre dessert. Offrez-vous alors un yogourt, une compote de fruits ou un smoothie. Le fait de manger votre dessert plus tard en soirée vous aidera à mieux maîtriser votre appétit. Vous raffolez des croustilles? Sachez que, en plus d’êtres salées, elles sont sucrées (glucides). En fait, 15 croustilles équivalent à 1 cuil. à soupe (15 ml) de sucre. Offrez-vous cette gâterie au maximum une fois par semaine. Privilégiez les croustilles de soya, riches en protéines et donc très rassasiantes.

Vous aimerez aussi:
Sucre blanc ou sucre brun? Miel ou sirop d’érable? Les sucres sont-ils tous égaux? Tour d’horizon pour voir s’il existe des sucres meilleurs que d’autres.
Levons le voile sur certains mythes concernant le diabète.
Adopter quelques saines habitudes vous permettront de contrôler votre glycémie et de prévenir les complications. Voici quelques règles de base.



Pages :

  • 1
  • 2
  • Lire sur une page

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Accro au sucre? Des solutions!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

3

Commentaires

compenser par...

lorsque j'ai une rage de sucre ou de croustilles j'aimerais bien connaître des substituts santé en remplacement de ces aliments malsains que je consomme surtout en soirée

Accroc au sucre - solutions

Merci pour ces trucs pour améliorer notre sort mais nous avons besoin de plus que ça !!!
Est-ce qu'il y a des associations comme ''Alanon'' ou autre car se couper du sucre apporte une baisse de morale et quelques fois très creux. Je demeure dans le coin de Vaudreuil et aimerais m'en sortir car ma santé et éventuellement ma vie en dépendent. Merci !!!

desserts

je suis diabétique et pour moi un fruit n'est pas un dessert (accro au sucre)