Neuf stratégies pour être heureux au travail

Neuf stratégies pour être heureux au travail

iStockphoto.com

Éviter le décalage générationnel


N’attendez pas la retraite pour être heureux

«Il faut éviter de se dire qu’on est “pris” pour travailler jusqu’à la retraite, mais plutôt considérer comme une chance d’être suffisamment en santé pour continuer à travailler. Il faut voir le travail comme une occasion de rester alerte, soutient Julie Carignan. Mieux vaut viser un équilibre entre vie personnelle et travail, en accordant une bonne place aux plaisirs, plutôt que de se renfrogner jusqu’à la retraite.»

Cessez de parler de votre âge

Voilà un des conseils d’Alain Samson dans son livre Une nouvelle carrière à la retraite (Éditions Transcontinental). Selon l’auteur, il faut éviter de constamment rappeler son âge aux collègues par des phrases du type «Dans mon temps», «Je suis trop vieux pour ceci ou cela…» Ou encore d’interpeller les plus jeunes par des «Fiston» ou «Ma petite». En agissant ainsi, vous risquez de vous exclure vous-même et d’entretenir les préjugés.

Sympathisez avec vos jeunes collègues

Évitez de ne fréquenter que les collègues de votre âge. Des plus jeunes peuvent vous en apprendre beaucoup sur les courants actuels. En les connaissant mieux, vous éviterez le «décalage générationnel», et leur énergie est souvent stimulante!

Votre patron est plus jeune que vous?

Rassurez-vous, selon nos experts, les patrons de la nouvelle génération sont moins autoritaires et centralisateurs que ne l’étaient ceux des années 1980 ou 1990. Ils dirigent davantage par consensus et par collégialité. Si vous ne jouez pas de votre expérience pour lui en remontrer, mais optez plutôt pour une attitude complice, les choses devraient bien se passer. Il a besoin de votre expérience et vous de sa vision nouvelle… À bon entendeur…

Vous aimerez aussi:


Pour réussir sa carrière et établir des relations harmonieuses tout en minimisant le stress, il faut savoir éviter certaines erreurs au travail. Coup d’oeil sur 10 choses à ne pas faire!


Le marché du travail évolue et les plus de 55 ans ont à nouveau la cote auprès de nombreux employeurs. Tant mieux! Nous sommes de plus en plus nombreux à reculer l'âge de la retraite.

Retourner sur les bancs d'école après les avoir quittés depuis des années? Et pourquoi pas?

Peu importe l’âge, on sent tous et toutes le besoin d'oublier le quotidien, les responsabilités ou le boulot. Existe-t-il de bons trucs pour décrocher? Voici des recettes éprouvées par nos invités.



Pages :