Grandes entrevues Le Bel Âge: Pauline Martin

Grandes entrevues Le Bel Âge: Pauline Martin

Laurence Labat; maquillage: Manon Parisien; coiffure: Constance Gagné coiffure

Et Dieu sait si Pauline Martin nous a fait rire pendant toutes ces années. À l’épicerie, certains l’abordent encore en l’appelant Madame Mongrain. Il faut dire que ses imitations de l’animateur Jean-Luc Mongrain font partie de l’anthologie du rire au Québec.

Et si derrière la comique se cachait une autre Pauline Martin? Une Pauline cultivant un jardin secret, et qui se prépare doucement à délaisser les feux de la rampe pour goûter sereinement aux joies intimes de l’écriture... 

La folie furieuse 

Pauline Martin ne manque pas de travail. Elle a terminé en mai une tournée du Québec avec la comédie Les chroniques de Saint-Léonard en compagnie de ses camarades de chez Duceppe. Cet été, elle fera les beaux jours de la Maison des arts de Drummondville avec la folle production de Boeing, Boeing, un vaudeville aux portes qui claquent et dans lequel elle joue le rôle d’une bonne bourrue. Faire rire, toujours et encore: «Gilles Latulippe a laissé un grand vide, lui qui faisait rire les foules tout l’été à Drummondville, affirme Pauline. La pièce que nous présentons du 13 juin au 5 septembre va plaire au public de Gilles, j’en suis sûre, en plus d’attirer les amateurs de théâtre comique réglé au quart de tour.» Mise en scène par André Robitaille, Boeing, Boeing raconte les déboires d’un séducteur qui court trop de lièvres à la fois. C’est la pièce française la plus jouée dans le monde, selon le Livre Guinness des records

On verra aussi Pauline Martin cet automne dans quelques épisodes du téléroman Mémoires vives à Radio- Canada. Mais la comédienne se doute que, étant donné ses 63 ans, les rôles intéressants vont peut-être se faire moins nombreux. «Je suis plus chanceuse que bien des amies de mon âge, me confie-t-elle. Je ne manque pas d’ouvrage. Pourtant, les rôles de femmes mûres sont plutôt rares. On me confie encore des personnages énergiques, pas reposants, qui se démènent trois fois plus que les autres. À la longue, mon corps se fatigue, même si j’adore ça!» 



Pages :

3

Commentaires

amour

J'adore Pauline Martin...
Elle est fabuleuse et merveilleuse. Elle se renouvelle dans tous ses rôles, je la trouve intelligente dans tous ses propos et je considère que les personnes qui peuvent la cotoyer de plus près sont des chanceux!

Jouer a la pétanque

Je suis retraité , je suis membre le belle âge de st -jean-sur-richelieu.

Belle monde

J'ai envie de faire ta connaissance!