Des moyens pour mieux se protéger

iStockphoto.com

Des femmes hésitent à marcher seules le soir, frémissent en se rendant dans le stationnement souterrain ou la rue mal éclairée, appréhendent de prendre le métro ou l’autobus la nuit, ont du mal à dormir lorsqu’elles sont seules à la maison… Toutes la violence contribue à l’insécurité des femmes qui varie selon les circonstances. Ce qu’il faut faire, c’est se l’approprier, l’accepter, et l’utiliser pour développer sa vigilance et sa conscience. Il s’agit donc de doser et d’apprendre à écouter sa peur sans se laisser paralyser. Voici des moyens pour mieux se protéger.

Au bureau

  • Méfiez-vous du vol d’identité. Évitez de diffuser ou de laisser traîner des documents personnels.
  • Ne glissez pas votre sac à main sous votre bureau, ne laissez pas votre porte-monnaie dans un tiroir. Rangez-les dans un classeur qui se ferme à clé.
  • Vous travaillez seule le soir? Identifiez des personnes que vous pouvez joindre en cas de problème. Si un gardien de sécurité est en poste 24 heures par jour dans l’édifice, apprenez son numéro de téléphone par coeur.

En voiture

  • Soyez prudente lors de léger accrochage. Restez d’abord dans votre voiture, entrouvrez la vitre pour parler à l’autre conducteur, et attendez l’arrivée de témoins. Certains énergumènes provoquent un petit accident pour mieux vous voler ou voler votre auto.
  • Si quelqu’un indique qu’il veut vous demander des renseignements, ne sortez pas de votre voiture, entrouvrez votre vitre pour lui répondre.
  • Si vous croyez être suivie, ne vous rendez pas directement chez vous, arrêtez-vous plutôt dans une station-service, puis observez si on vous suit toujours. Si oui, rendez-vous au poste de police.

Stationnements souterrains

  • Ils font peur, mais ils sont plus sécuritaires que la rue puisqu’ils sont généralement munis de caméras de surveillance et que leur accès est limité.
  • Restez sur vos gardes, clés en main. Vous n’êtes pas à l’aise? Demandez au caissier de vous escorter. Ou prévalez-vous des services d’accompagnement qu’offrent de plus en plus d’immeubles de bureaux et de centres commerciaux: demandez au préposé du kiosque d’information qu’un agent vous accompagne.
  • Si vous êtes sortie avec une amie, raccompagnez-vous d’une voiture à l’autre: on marche jusqu’à la voiture de l’une, qui vient ensuite nous reconduire en auto à notre voiture.

Stationnement dans la rue

  • Privilégiez toujours les endroits éclairés et achalandés. Évitez les lieux sombres et isolés. Si vous ne vous sentez pas en sécurité, faites-vous accompagner.


Pages :