Ménopause et sexualité

iStockphoto.com

La ménopause fait partie du processus normal du vieillissement. C’est principalement avec la préménopause que les changements se font sentir et que des inconforts apparaissent… Que se passe-t-il au juste?

Quels changements apportent la ménopause?

L’arrivée de la ménopause engendre une diminution d’oestrogènes. Ce changement aura un impact sur la sécheresse vaginale et provoquera aussi un nombre important de modifications corporelles. Certaines femmes souffriront d’un amincissement de la peau vaginale qui les rendra, par le fait même, plus vulnérables aux infections vaginales et urinaires. Quelques femmes se plaindront même d’un brûlement au niveau de la vulve lorsqu’elles pratiquent une activité physique.

Les femmes qui éprouvaient des difficultés de lubrification avant la ménopause en auront aussi après. Pourquoi? Chez la femme, la lubrification est l’équivalent de l’érection chez l’homme: elle est le signe d’une bonne excitation sexuelle. Les femmes qui avaient du mal à être excitées avant la ménopause vivront parfois la sécheresse vaginale de façon plus prononcée que celles qui n’éprouvaient aucune difficulté. Une diminution importante de la lubrification provoquera fréquemment de la douleur lors des relations sexuelles. L’inconfort ressenti peut engendrer une baisse de désir chez certaines. D’autres peuvent même éviter d’avoir des relations sexuelles.

Il faut aussi comprendre qu’une vie sexuelle épanouie avant la ménopause a davantage de chances de continuer à être satisfaisante lorsqu’arrive la ménopause. Si la sexualité était une zone de conflit et de déplaisir, la ménopause ne fera qu’amplifier ces sentiments qui continueront d’avoir un impact négatif sur le désir sexuel.



Pages :