Manger varié: la clé pour une bonne circulation sanguine

Manger varié: la clé pour une bonne circulation sanguine

Nadine Primeau via Unsplash

Le contenu de notre assiette peut aider à prévenir les problèmes de santé liés à la circulation sanguine. Quels sont les bons aliments à intégrer au menu? 

La circulation sanguine joue un rôle capital dans le maintien d’une bonne santé. En transportant nutriments et oxygène jusqu’aux organes et aux tissus de notre corps, elle permet à celui-ci de fonctionner de façon optimale. «Le point commun des maladies cardiaques, de l’alzheimer et de la démence, c’est que le flot sanguin est moins présent, explique Élise Latour, nutritionniste au Centre ÉPIC de l’Institut de cardiologie de Montréal. Si le cerveau est moins bien nourri, ça favorise les problèmes cognitifs. Il est aussi très important de garder une bonne vasodilatation de nos artères pour éviter des complications cardiovasculaires.» Heureusement, un mode de vie équilibré, incluant activité physique et alimentation saine, peut contribuer à une meilleure circulation sanguine et éviter la formation de caillots de sang.

À ce propos, Élise Latour l’affirme d’emblée: il n’y a pas d’aliment miracle. «Il faut considérer l’ensemble de l’alimentation. Opter pour des aliments variés et aussi peu transformés que possible nous procure des polyphénols, des nitrates alimentaires et des antioxydants, trois éléments qui peuvent influencer notre circulation sanguine. Ce qui importe, c’est la synergie entre les aliments.» La nutritionniste souligne aussi les bienfaits de la diète méditerranéenne, qui aide à faire le plein de fruits et légumes frais, de céréales à grains entiers, de protéines maigres et de bons gras. 


10 aliments à privilégier

1 Le poivre de Cayenne. Le goût piquant des piments séchés broyés est dû à la capsaïcine, un alcaloïde aux propriétés étonnantes. «La capsaïcine stimule la libération dans l’organisme des nitrates alimentaires, qui sont de puissants vasodilatateurs», explique Élise Latour. Or, les vasodilatateurs contribuent entre autres à détendre les muscles qui couvrent les parois des vaisseaux sanguins, ce qui permet d’en augmenter le diamètre et de faciliter la circulation sanguine.

2 La betterave. Ce légume-racine bien de chez nous est riche en nitrates alimentaires. Contrairement aux nitrates utilisés en tant qu’additifs, notamment pour préserver les charcuteries, les nitrates naturels contenus dans certains légumes ont un effet bénéfique, notamment sur le plan de la circulation sanguine. «On ne parle pas de betteraves marinées, évidemment. Mieux vaut les consommer en salade ou en jus.»

3 Le bleuet. Ce petit fruit aux nombreuses vertus contient de l’anthocyane, un pigment auquel il doit sa couleur bleue. «Les études indiquent qu’une consommation plus élevée d’anthocyanes est associée à une diminution de la rigidité des artères, de la pression artérielle et de l’insulinémie», écrit le cardiologue Martin Juneau sur le site de l’Institut de cardiologie de Montréal. Mieux vaut donc profiter de la prochaine saison des bleuets pour en faire provision!

4 Les poissons gras. Le saumon, la truite, le hareng et le maquereau sont d’excellentes sources d’acides gras oméga-3, d’où l’importance d’en consommer au moins une fois par semaine. Non seulement les oméga-3 facilitent la libération des nitrates alimentaires naturels dans l’organisme, mais certaines études suggèrent qu’ils aident aussi à prévenir la formation de caillots sanguins et à diminuer la pression artérielle.

5 L’ail et l’oignon. Indispensables pour rehausser la saveur de nombreux plats, ces aromates sont riches en composés sulfurés, «qui sont des antioxydants, précise Élise Latour. Ils font partie des composés phytochimiques qui auraient des effets bénéfiques sur la dilatation des vaisseaux sanguins.» Selon des chercheurs argentins, l’oignon a aussi des propriétés anti-inflammatoires à ne pas négliger.

6 Les noix de Grenoble. Des chercheurs du Yale-Griffin Prevention Research Center, au Connecticut, ont étudié les effets bénéfiques des noix de Grenoble sur la santé cardiovasculaire d’adultes en surpoids. Les résultats de leur recherche démontrent qu’une consommation régulière de ces noix riches en acide alphalinolénique, un acide gras oméga-3, contribue à maintenir l’élasticité des vaisseaux sanguins et à diminuer la pression artérielle.

7 La grenade. Les grains savoureux de ce fruit, qui peuvent agrémenter une foule de plats, regorgent de nutriments. On y trouve entre autres des nitrates alimentaires naturels et des antioxydants, deux éléments qui contribuent à améliorer la circulation sanguine. En facilitant l’afflux de sang vers les tissus et les organes, la grenade aiderait aussi à augmenter la performance sportive et à faciliter la récupération après un effort physique.

8 Le curcuma. La médecine traditionnelle chinoise connaît depuis longtemps les propriétés de cette épice, notamment ses vertus anti-inflammatoires. «Le curcuma augmente la production d’acide nitrique, qui favorise la vasodilatation», mentionne Élise Latour, ajoutant que la curcumine, qui donne au curcuma sa belle couleur dorée, sera mieux absorbée par l’organisme si on l’accompagne de poivre noir.

9 Les épinards. «Ils sont très concentrés en nitrates alimentaires naturels. Si on en mange beaucoup, on aide la vasodilatation de nos artères, ce qui permet une meilleure circulation sanguine.» En ayant un plus grand diamètre, nos vaisseaux sanguins peuvent transporter le sang plus efficacement et mieux nourrir nos tissus et nos organes. 

10 La tomate. Elle est une excellente source pour faire le plein de lycopène, un antioxydant qui améliore la santé cardiovasculaire et la circulation du sang. Cependant, mieux vaut cuire la tomate pour profiter pleinement de ses propriétés nutritionnelles. «Plus la tomate est cuite, plus elle contiendra de lycopènes, puisque ceux-ci sont libérés pendant la cuisson.»