L’épicerie en ligne gagne en popularité

L’épicerie en ligne gagne en popularité

Waldemar Brandt via Unsplash

De chose banale, aller faire les emplettes est devenu un vrai périple.

De récents sondages commandités par PayPal démontrent d’ailleurs bien à quel point les habitudes des Québécois ont été chamboulées par la crise sanitaire: pas moins de 72 % des répondants ont dit faire moins d’achats en personne qu’avant l’instauration des mesures de distanciation physique.

Et alors que 25 % des Québécois affirment utiliser davantage les services en ligne pour faire leur épicerie, près des trois quarts (74 %) estiment qu’ils feront autant sinon plus de transactions du genre en ligne au cours des prochains mois, et ce, même si 55 % préfèrent choisir eux-mêmes leurs produits. 

Ces coups de sonde, menés successivement au début des mois de mars et d’avril auprès d’un peu plus de 1500 Canadiens, évaluent en outre que le nombre de Québécois ayant déjà tenté l’expérience de l’épicerie par internet a grimpé de 11 %, passant de 16 % à 27 %. Gageons que cette hausse ne fait que commencer!

 

Bilan quotidien

Défi des prochains jours, selon François Legault: «relancer l’économie sans relancer la pandémie». Cette affirmation s’inscrit dans la foulée du déconfinement annoncé. Après les écoles, trois secteurs seront également rouverts graduellement d’ici la mi-mai, soit le commerce de détail hors centres commerciaux, la construction et le secteur manufacturier.

N’empêche, la hausse des décès s’est poursuivie dans les dernières 24 heures (+ 83), pour un total de 1682 morts. Le Québec dénombre tout de même 25 757 cas confirmés et 217 patients aux soins intensifs.

Il faut tout de même garder en tête que la distanciation physique (2 mètres; 6 pieds) demeure en vigueur, et le restera «pour longtemps», a rappelé le premier ministre. Cette mesure est particulièrement importante pour les personnes de 60 ans et plus, a-t-il ajouté, d’autant que 97 % des décès dans la province concernent cette tranche d’âge.



1

Commentaires

Epicerie en ligne

C est très pratique de faire son épicerie en ligne lorsque l’on a plus de 60 ans et que l’on est confiné à la maison mais je préfère faire mon epicerie moi-même car souvent les magasins ne suivent pas nos directives ils nous expédient des aliments trop mûr à mon goût surtout au niveau des fruits ou ils ne respectent pas les marques spécifiées ils préfèrent nous expédier les marques maisons.