Quatre sports d'hiver et leurs bienfaits

Le patin

Rien de mieux pour chasser le stress que cette activité pratiquée entre amis, avec vos enfants ou vos petits-enfants. De l’avis des kinésiologues interrogés, c’est particulièrement sur le plan psychologique que les bienfaits du patin se font sentir. Réussir à se tenir en équilibre sur deux lames stimule la confiance en soi et procure un sentiment de fierté.

Et, bonne nouvelle, il n’est jamais trop tard pour apprendre à patiner… quitte à prendre appui sur une chaise, comme font les enfants, ou encore avec un ami qui nous assiste tel un chevalier servant. Enfilez cependant un casque protecteur et des genouillères… au cas où. Allez, la patinoire vous attend! Du coup, vous contribuerez au maintien de votre posture et de votre équilibre tout en emplissant vos poumons d’air pur – car c’est bien sûr dehors qu’il vaut le mieux patiner!

Contre-indiqué... en cas de problèmes d’articulations.

Où patiner?

Le ski de fond

Voilà une activité accessible à tous, peu importe l’âge – même à 100 ans, Herman Smith-Johannsen, surnommé Jack Rabbit, le pratiquait chaque jour. Tous les sports qui provoquent un certain essoufflement sont de bons alliés pour le système cardiovasculaire. Le ski de fond, qui met jambes et bras à contribution, entraîne une grande dépense énergétique, facilitant ainsi le maintien d’un poids santé. Une pratique régulière – au moins trois fois semaine à raison d’une heure chaque fois – contribue également à lutter contre l’ostéoporose. Et, comme toute activité extérieure, le ski de fond permet de faire le plein de soleil, contribuant ainsi à la production de vitamine D, essentielle à la bonne santé des os. De plus, ce sport favorise un meilleur contrôle de la tension artérielle et de la glycémie. Avis aux diabétiques!

Contre-indiqué… en cas de maladies cardiovasculaires instables, de diabète fortement débalancé et d’inflammation aiguë aux articulations.

Où skier?

  • Centre de ski de fond du mont Grand-Fonds, dans Charlevoix. Le réseau de 160 km double tracé inclut 50 km de pas de patin. www.montgrandfonds.com

  • Parc de la Gatineau. Réseau de plus de 150 km de sentiers minutieusement entretenus accessible à la porte de la Capitale nationale canadienne. www.capcan.ca

  • Centre de ski de fond du mont Sainte-Anne. Le plus grand réseau au pays. Plus de 215 km de style classique et 125 km de pas de patin.  www.mont-sainte-anne.com

La raquette

Depuis l’arrivée sur le marché des raquettes en aluminium, plus légères, plus étroites et beaucoup plus faciles à utiliser que les raquettes traditionnelles, le nombre d’adeptes de ce sport a monté en flèche, d’autant qu’il exige peu d’habiletés techniques. Les bienfaits de la raquette sont similaires à ceux de la marche lorsqu’on la pratique dans un sentier battu. Si le terrain est couvert d’au minimum 15 centimètres de neige et le moindrement vallonné, l’activité devient très profitable pour le système cardiovasculaire. On augmente d’un cran la dépense énergétique si on utilise des bâtons de marche. En sollicitant ainsi les membres inférieurs et supérieurs – incluant les groupes musculaires de la ceinture scapulaire (épaules, cou, bras, haut du dos) –, la raquette permet de brûler plus de 600 calories à l’heure lorsque la randonnée a lieu en montagne.

Contre-indiqué… en cas de problèmes d’arthrose et d’arthrite chroniques aux articulations portantes.

Où faire de la raquette?

  • Parc régional des Appalaches, dans Chaudière-Appalaches. Un réseau de 70 km. Accès gratuit, à l’exception du circuit Grande Coulée. www.parcappalaches.com

  • Parc national des Monts Valin, Saint-David-de-Falardeau. Plus de 65 km de sentiers, dont 20 km pour enfants dans le secteur féerique de la Vallée des Fantômes.  www.parcsquebec.com

  • Réseau plein air de Saint-Adolphe-d’Howard. Plus de 35 km de sentiers, dont une vingtaine balisés, pour tous les niveaux.  www.stadolphedhoward.qc.ca

Le ski alpin

Une récente étude autrichienne, menée auprès d’une vingtaine de personnes âgés de 60 à 76 ans, montre que 28 jours de ski, répartis sur 12 semaines, ont permis de tonifier de façon significative les muscles des jambes. Et les bienfaits du ski alpin ne s’arrêtent pas là! Cet excellent sport, qui sollicite les articulations du bas du corps, a également un effet bénéfique sur la densité osseuse, l’équilibre et la coordination. Vous êtes d’ailleurs nombreux à en profiter: au Québec, plus d’un skieur alpin sur trois est âgé de 45 ans et plus!

Contre-indiqué… en cas de sérieux problèmes articulaires.

Où skier?

  • Le Massif de Charlevoix. La station propose une nouvelle Carte à tout prix. Vendue au prix de 79$ aux 65 ans et plus, cette carte se décline par un billet gratuit lors de la première visite et par des rabais de 30% à 50% lors des visites subséquentes. www.lemassif.com

  • Ski Bromont. L’abonnement du lundi au vendredi est offert pour les adultes. www.skibromont.com

  • Mont Saint-Sauveur. Abonnement de jour – du lundi au vendredi – et en soirée le samedi et le dimanche. www.montsaintsauveur.com

Merci à Alexandre Paré, kinésiologue et consultant en activité physique, et à Paul Boisvert, docteur en kinésiologie.

Vous aimerez aussi:
Comment maintenir votre motivation à vous entraîner et enfin retrouver la forme? Si vous commenciez par y prendre plaisir? Nos trucs pour s'entraîner et tenir bon!
Besoin urgent de stratégies pour traverser l’hiver en santé? Voici 5 conseils pour un hiver top forme.
Les effets de l’exercice sur le cerveau en font un merveilleux tonique qui coûte deux fois rien, ne crée pas de dépendance et ne présente aucun effet secondaire.



Pages :

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • Lire sur une page

1

Commentaires

Ski de fond

J`aime beaucoup le ski de fond j`en fait depuis une trentaine d`année la piste n`est pas très loin de chez moi qu`elle plaisir de faire de belle randonnnée dans la forêt ça garde en forme et je fait un peut de raquette ..