Mise en forme: je découvre la marche afghane

Mise en forme: je découvre la marche afghane

Arek Adeoye via Unsplash

Et si on gardait la forme en s’inspirant d’une technique observée chez une tribu nomade d’Asie centrale? Méconnue, la marche afghane est accessible à tous, peu importe notre condition physique. 

Sylvie Alice Royer, fondatrice de Marche afghane Québec et adepte de cette activité depuis plus de 30 ans, considère qu’il s’agit d’abord et avant tout «d’un outil au service du bien-être qui a l’avantage de nous ancrer dans le moment présent». D’ailleurs, elle décrit la marche afghane comme une sorte de méditation active. Pas étonnant qu’on en parle aussi comme du «yoga de la marche»!

La technique expliquée

Alors, en quoi se distingue la marche afghane? «Le principe de base consiste à synchroniser notre respiration sur nos pas», dit Mme Royer, ajoutant qu’elle permet ainsi une oxygénation supérieure tout en activant la circulation sanguine, en tonifiant nos muscles et en régularisant notre système cardiorespiratoire. On travaille également notre posture. Plus facile à dire qu’à faire, mais avec le temps, on développe un certain automatisme, assure-t-elle. «Au début, ça semble inhabituel, mais au-delà de la technique, ça devient, au fil de la pratique, un réflexe qui part du souffle.» 

Selon les bienfaits recherchés et la topographie du lieu où on marche, on adopte un rythme plus ou moins soutenu. La marche afghane n’est pas un sport en soi, précise-t-elle, mais on peut néanmoins moduler notre cadence si on souhaite la combiner à une autre activité comme le vélo ou le ski de fond, pour ne nommer que celles-là. 

«C’est une activité modérée ou tonique, selon la vitesse à laquelle on marche, souligne l’experte. Certains font du jogging avec les rythmes de la marche afghane ou la pratiquent pour se préparer à une longue randonnée, avant de se rendre sur le chemin de Compostelle, par exemple. Mais j’ai aussi enseigné la technique à des personnes âgées qui se déplaçaient à l’aide d’une marchette. C’est vraiment accessible à tout le monde, peu importe l’âge.»

Pour s’informer sur la technique et s’initier à la marche afghane, le site internet de Marche afghane Québec est un bon point de départ. Info: marcheafghanequebec.com.

La marche afghane en temps de pandémie

Le contexte actuel se prête particulièrement bien à la découverte de la marche afghane, une activité qu’on peut facilement pratiquer en solo ou en petit groupe, tout en respectant les mesures de distanciation physique. En ralentissant le pas, on peut aussi atteindre un état méditatif apparenté à celui auquel on accède en pratiquant la cohérence cardiaque. «Très pertinente pour la période qu’on vit actuellement, estime Sylvie Alice Royer, la marche afghane peut aussi nous aider à gérer notre stress, voire à diminuer l’anxiété, à apaiser nos colères ou à vaincre l’insomnie.»