Les effets de l'exercice sur le cerveau

iStockphoto.com

Les exercices à faire pour le cerveau

En somme, l’exercice renforce non seulement les muscles et le cœur, mais il s’avère pour le cerveau un merveilleux tonique qui coûte deux fois rien, ne crée pas de dépendance et est sans effets secondaires! Un constat qui pourrait bien inciter un jour, qui sait, les médecins à prescrire à leurs patients mentalement éprouvés, une marche rapide de 20 minutes ou quelques longueurs de piscine plutôt qu’un antidépresseur.

Pourquoi ne pas expérimenter vous-même les effets cérébraux de l’exercice? Voici quelques suggestions.

  •  Si l’anxiété vous gagne. Faites de 20 à 25 minutes d’exercices modérés en fin de journée ou en début de soirée. On est plus anxieux le soir que le matin. Les activités faisant appel au physique comme au mental (taï chi, Pilates, yoga…) s’avèrent aussi très efficaces pour diminuer l’anxiété.
  • Si vous voulez combattre une petite déprime. Faites des exercices le matin. C’est souvent au réveil que la déprime nous saute dessus. Un conseil: comme déprime rime avec inertie, il ne sert à rien de se forcer à faire des exercices exténuants. Quelques exercices légers au sortir du lit suffiront les premières fois, quitte à augmenter la dose ultérieurement.
  • Si vous dormez mal. Exécutez des exercices rythmiques vers la fin de l’après-midi. Ce type d’exercice augmente l’activité des ondes alpha, associées au sommeil profond, la phase du sommeil la plus récupératrice.
  • Si vous voulez planer en toute légalité! Il faut d’abord vous mettre en forme puisqu’il faut faire au moins de 40 à 45 minutes d’exercices aérobiques pour provoquer une hausse suffisante de la concentration des endorphines dans le sang et déclencher un effet narcotique.
  • Et si jamais vous vivez une dépression, sachez que l’effet antidépresseur de l’exercice se fait le plus sentir quand les exercices sont d’une intensité modérée à élevée, prolongés et pratiqués 3 ou 4 fois par semaine pendant quelque 10 semaines.
Vous aimerez aussi:
Voici six exercices d’étirement de base à faire idéalement tous les jours ou au moins 3 ou 4 fois par semaine, une affaire de 10 minutes par séance. Au bout d’un mois vous serez étonné des résultats.
Bien manger peut aider à être vigilant toute la journée. Tour d’horizon des meilleurs aliments pour notre cerveau.

La diminution quasi instantanée des tensions musculaires n’est que l’un des nombreux avantages que procure l’étirement, ou stretching. Liberté de mouvement et meilleure coordination sont du nombre.



Pages :