Choisir un appareil d'exercice

iStockphoto.com

Le tapis roulant

Le tapis roulant

Il a l’avantage d’offrir une variété d’entraînements. On peut marcher ou courir à différentes vitesses et augmenter la difficulté de l’exercice en inclinant la plateforme.

À surveiller:

  • Ses dimensions. Il prend plus de place que le vélo stationnaire. Il faudra prévoir un espace d’environ 2 m x 1 m pour l’installer.
  • La surface du tapis. Elle doit être d’au moins 45 cm x 135 cm si on veut pouvoir marcher et courir avec aisance et en toute sécurité.
  • L’inclinaison de la plateforme. On peut l’accentuer sur la plupart des modèles, ce qui permet d’intensifier l’entraînement à mesure qu’on progresse. La pente maximale varie de 10 à 15 degrés, selon les modèles. On choisit selon nos capacités, mais une pente de 10 degrés offre déjà un bon entraînement.
  • La vitesse de l’appareil. Si on veut faire de la course, on choisit un tapis pouvant atteindre au moins 16 km/h. De même, on s’assure que le moteur offre au moins deux forces continues (2 HP) de façon à pouvoir fournir une puissance maximale constante.
  • Le système de ventilation du moteur. Cet élément empêche le moteur de surchauffer, ce qui peut arriver même si on n’utilise notre appareil que 30 minutes par jour.
  • Les extras. Certains modèles se replient, ce qui est commode pour le rangement. Toutefois, ils sont plutôt lourds et, donc, difficilement transportables.

À l’essai, on s’assure:

  • que les rampes sont solides et faciles à atteindre lorsqu’on est en mouvement;
  • qu’il n’y a pas de délai lors de la mise en marche et de l’arrêt de l’appareil;
  • que le tapis est antidérapant;
  • que les boutons de réglage de la console sont faciles à atteindre lorsqu’on est en mouvement.

Le prix: pour un tapis roulant de qualité, il varie de 1500$ à 3000$.



Pages :

1

Commentaires

velo stationnaire

quels sont les centres spécialisés sur la rive-sud de Montréal