Du chocolat pour nos «anges gardiens»

Du chocolat pour nos «anges gardiens»

Theme Inn via Unsplash

Confinement ou pas, Pâques rime avec chocolat. Même à l’hôpital.

Parce que sur la plateforme Pas sans mon chocolat, on peut faire d’une pierre, deux coups: en participant à une levée de fonds pas ordinaire, on soutient la communauté des chocolatiers d’ici — ils sont près de 700 à y être répertoriés — tout en offrant une douceur à saveur locale aux travailleurs de la santé.

Une livraison de bonheur chocolaté parviendra donc d’ici quelques jours à la Fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, qui s’occupera de distribuer les paquets.

«Cette crise humanitaire nous fait réaliser à quel point notre solidarité, notre résilience et notre esprit créatif sont importants pour passer au travers et se relever par la suite», souligne Sylvain Dufour, qui a imaginé ce projet en compagnie d’Andrea Doucet Donida pendant leur quarantaine.

Dans la catégorie des petits gestes qui ont une grande portée, on peut difficilement faire mieux.

 

Bilan quotidien

Le Québec compte 29 nouveaux décès aujourd’hui, pour un total de 150 morts. «On ne s’y habitue pas», a convenu le premier ministre François Legault, confirmant que le nombre de cas confirmés s’élève maintenant à 9340. Sur les 583 personnes hospitalisées actuellement, 164 se trouvent aux soins intensifs. «C’est peut-être la bonne nouvelle du jour, a-t-il ajouté, car il n’y a aucune augmentation nette du nombre de personnes aux soins intensifs.»

 Ces signes encourageants ne doivent toutefois pas nous faire relâcher notre vigilance, selon François Legault. Pour espérer un retour à la normale en mai, on doit rester «discipliné», a-t-il dit, d’autant que Pâques sera célébré cette fin de semaine. «Ce n’est pas le temps de préparer des partys!»