Des rassemblements à l’extérieur dès vendredi

KaLisa Veer via Unsplash

C’est officiel: la santé publique a donné le feu vert à certains rassemblements. Dès ce vendredi 22 mai, il sera permis de réunir, uniquement à l’extérieur et en respectant autant que possible la distanciation de 2 mètres, jusqu’à 10 personnes provenant d’un maximum de 3 ménages, a annoncé la vice-première ministre Geneviève Guilbault. 

«Après deux mois de confinement, on sentait qu’on était rendu là.» Cette liberté renouvelée ne doit toutefois pas rimer avec relâchement, a-t-elle averti: «On n’hésitera pas à reculer si la contagion repart de plus belle.» C’est pourquoi les mesures sanitaires de base, à savoir la distanciation physique, le lavage des mains et le port du masque, continuent à être fortement recommandées. Cela dit, les déplacements non essentiels entre régions demeurent déconseillés.

«Il faut que ça devienne une certaine norme sociale, a ajouté Horacio Arruda. La société doit reprendre, mais de façon différente.»

Les personnes de 70 ans et plus pourront-elles prendre part à ces rencontres ? Selon les autorités, il faut encore là faire preuve de gros bon sens. Si la distanciation est respectée, ce n’est pas interdit.

En outre, cabinets de dentistes, cliniques de physiothérapie et autres services de santé pourront rouvrir graduellement leurs portes partout au Québec le 1er juin. Quant aux salons de coiffure et d’esthétique, la réouverture sera aussi permise dès le 1er juin dans toutes les régions sauf le grand Montréal et la MRC de Joliette, qui devront vraisemblablement attendre encore un certain temps.

 

Bilan quotidien

Le Québec compte 71 décès et 578 cas de plus. Au total, 44 775 cas ont été confirmés à ce jour, dont 3718 morts et 12 822 personnes guéries. Enfin, une nouvelle méthode de calcul a porté le nombre de patients hospitalisés à 1516 (-20), dont 183 aux soins intensifs (+3).



Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Des rassemblements à l’extérieur dès vendredi

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires