COVID-19: «c'est normal d'être stressé»

COVID-19: «c'est normal d'être stressé»

Christian Langballe via Unsplash

Plus que jamais, les initiatives porteuses d’espoir sont bienvenues. Ceux qui font des promenades quotidiennes dans leur quartier – François Legault a précisé que c’est toujours permis et même «bon pour le moral» – l’auront remarqué: le mouvement des arcs-en-ciel, qui a commencé en Europe, continue à se déployer ici.

Une adolescente de Beauport a eu l’idée d’en déposer un à la porte d’une résidence pour aînés. «Quelques heures plus tard, tous les résidents lui répondaient en affichant à leur tour des arcs-en-ciel à leurs fenêtres», a rapporté Radio-Canada. Et si on se sent submergé par l'angoisse, le premier ministre le rappelle: «c'est normal d'être stressé». 


Heures d’ouverture réservées


De plus en plus de commerces réservent certaines heures d’ouverture aux personnes âgées et à celles dont la mobilité est réduite, considérées comme les plus vulnérables aux complications liées à la COVID-19. C’est par exemple le cas de tous les Maxi et de certains Provigo, qui ouvrent leurs portes à cette clientèle à risque tous les jours de 7 h à 8 h. Chez Costco, les 60 ans et plus sont invités à aller faire leurs courses de 8 h à 9 h les mardis et les jeudis. 

Questionné par les journalistes, le directeur de la santé publique, Horacio Arruda, avertit toutefois que les personnes de 70 ans et plus devraient plutôt privilégier la livraison. Ceux qui n’ont pas le choix de sortir devraient quant à eux s’assurer de demeurer loin de l’achalandage accru que ces horaires exceptionnels peuvent engendrer et de respecter une distance de 2 m avec autrui.

 

 

Des églises porteuses d'espoir


L’archevêque de Sherbrooke a pour sa part suggéré que les églises fassent sonner leurs cloches à midi, voire qu’elles relancent la tradition de l’angélus, afin de rappeler «la présence bienveillante du Seigneur en ces temps difficiles», a-t-il affirmé par communiqué. D’ailleurs, en France, les cloches des églises sonneront pendant 10 minutes ce mercredi 25 mars à l’occasion de la célébration de l’Annonciation. Les Français sont en outre invités à déposer une bougie à leur fenêtre au même moment «en signe d’espérance».

De son côté, la webtélé de l’Église catholique de Québec a diffusé une «coronaprière» en chanson qui se veut apaisante en ces temps de crise.

 

Bilan quotidien


Le Québec a désormais dépassé le millier de cas, avec 1013 cas confirmés, 67 personnes hospitalisées, 31 aux soins intensifs et 4 décès. Encore 2500 personnes sont en attente de leurs résultats. 

Le premier ministre Legault a rappelé que les mesures difficiles mises en place n’ont qu’un seul et unique objectif: «éviter la contagion et [faire en sorte] que ça dure le moins longtemps possible».




Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

COVID-19: «c'est normal d'être stressé»

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires