La belle Orion

Billet Jean-Louis Gauthier décembre 2013

iStockphoto.com

Ces temps-ci, décembre oblige, vos missives sont souvent égayées de petits autocolllants, pères Noël joufflus, sapins enneigés, boules de Noël argentées. Il y a aussi ces courriels dont l’ordinateur me signale l’arrivée par une petite musique qui ressemble drôlement au tintement des clochettes du père Noël dévalant les coteaux sur son traîneau.
J’ai toujours hâte de savoir ce que vous avez pensé de notre dernier numéro, quels sont les articles qui vous ont particulièrement intéressés. Il ne me déplaît pas non plus, soyons franc, quand vous avez un bon mot pour moi. C’est comme ça. Je ne m’en lasse pas.
...
Ce matin, j’ai été particulièrement choyé. 
D’abord, cette lettre de Solange, tout en tendresse et en finesse. En voici un extrait : «Tout à l’heure, je reçois mon magazine. Je commence toujours par vous lire. Oups! Je n’en crois pas mes yeux. Vous n’y êtes pas... Je me dis: “Il est malade. Pire, il a pris sa retraite.” Je suis déçue. Je recommence à feuilleter. Eurêka! Je vous trouve enfin – deux pages étaient collées l’une contre l’autre, comme deux amoureux. Ne me faites plus jamais le coup!» 
Promis, Solange, je ne recommencerai plus. Quant à la retraite, on en reparlera. On a tout le temps! Je n’ai que 65 ans, après tout!!!

Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

La belle Orion

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires

1

Commentaires

Joyeuses fêtes !

Merci Jean-Louis pour vos bons voeux et je vous en souhaite tout autant !

Passez un beau temps des fêtes avec Edmond et bien entendu le reste de votre famille et vos amis...