Avoir son mot à dire, est-ce possible en résidence?

Publireportage

Publireportage - Des résidences qui favorisent le pouvoir d’agir des aînés, ça existe! C’est la présence d’un ou de plusieurs comités de résidants qui peut vous aider à évaluer si une résidence est vraiment prête à adapter son offre de service aux commentaires reçus. À travers un tel comité, les locataires dialoguent avec la direction, soumettent des recommandations et suggèrent des améliorations. « Comme gestionnaires, on est gagnants à écouter la clientèle », explique Marie-Josée Gendron, directrice des résidences ENHARMONIE, un regroupement de 10 résidences abordables sur l’île de Montréal. « Leur point de vue nous permet de mieux adapter les services à leurs besoins, dans la mesure du possible évidemment. Après tout, ce sont eux, les experts en la matière! » Un exemple très concret : à la demande des résidants, les résidences ENHARMONIE offrent maintenant la possibilité d’avoir un repas pour emporter si on a un rendez-vous qui nous empêche de prendre notre repas (inclus dans le loyer) à la salle à manger. Pour implanter cette nouveauté, la direction a dû ajuster le fonctionnement des cuisines et instaurer un système de coupons pour la remise des plats à emporter en après-midi. Ces efforts sont appréciés des résidants qui voient qu’ils ont une influence très concrète sur la prestation des services.


De locataire à partenaire

D’autres comités sont parfois présents en résidence, qu’ils soient constitués de membres élus ou de volontaires : à différents niveaux, ils contribuent tous au mieux-être de tous les résidants. Il peut s’agir de comités de menu pour discuter des repas avec le chef, de comités de loisir pour orienter le choix des activités récréatives offertes, de comités environnementaux pour sensibiliser au recyclage et au compostage ou encore de comités pour gérer le fonctionnement de la bibliothèque. Le nombre et les objectifs des comités varient selon les résidences et la volonté des résidants à s’engager.

 

Un autobus, pourquoi pas?

Dans les résidences ENHARMONIE, il existe un Comité consultatif des résidants (CCR) constitué de deux membres élus pour chacune des 10 résidences. Comme représentants des quelque 1250 locataires du réseau, le CCR étudie les orientations budgétaires des résidences, les services et les activités, et fait des recommandations à la direction. C’est le CCR qui a proposé d’acheter un autobus pour offrir des sorties gratuites aux résidants. Sur la photo d’inauguration du véhicule, on voit une partie du CCR en compagnie de plusieurs membres de la direction, dont la directrice Marie-Josée Gendron (à droite complètement). Pour en savoir plus.

 

Visitez notre site web : www.residencesenharmonie.ca