Après les arcs-en-ciel, une pluie de cœurs

Après les arcs-en-ciel, une pluie de cœurs

Sandrine Champigny

Depuis plusieurs jours, le mouvement des arcs-en-ciel porteurs d’espoir égaie des villes du monde entier. D’autres ont fait du pouce sur cette idée: désormais, des cœurs de toutes les couleurs se multiplient aussi dans les fenêtres du voisinage.

Besoin d’inspiration? On se donne rendez-vous sur le groupe Facebook Hearts in the Window, créé par une Canadienne de Nanaimo, en Colombie-Britannique, et qui rallie actuellement près de 100 000 membres partout sur la planète.  

 

Attention aux lingettes désinfectantes

C’est bien indiqué sur les emballages: les lingettes jetables ne sont pas conçues pour être jetées dans la toilette. Pourtant, de nombreux citoyens semblent l’ignorer, ce qui préoccupe certaines municipalités, rapporte Radio-Canada. Selon la société d’État, des refoulements d’égout causés par une accumulation de lingettes ont été recensés à Sherbrooke et à Repentigny, entre autres. On s’assure donc d’en disposer adéquatement.

 

Bilan quotidien

On arrive à une nouvelle étape, a mentionné François Legault juste avant d’annoncer 10 décès supplémentaires, pour un total de 18. En outre, près de 400 nouveaux cas ont été enregistrés hier. Le nombre de personnes infectées passe donc à 2021, dont 141 hospitalisations et 50 personnes aux soins intensifs. L’explication probable pour ce nombre de cas plus élevé qu'ailleurs au pays ? «Notre congé scolaire est tombé au mauvais moment», a analysé le premier ministre.

Et même si deux régions semblent plus affectées, toutes proportions gardées, soit Montréal et l’Estrie, il n’est toujours pas question d’imposer un confinement régional. Des discussions sont toutefois en cours avec Montréal quant à la pertinence d'imposer l'état d'urgence sanitaire.

Sur une note plus positive, déjà 12 000 personnes ont été jumelées à un organisme communautaire grâce au nouveau portail jebenevole.ca. «On peut être fier de cette réponse», s’est félicité le premier ministre Legault.



Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Après les arcs-en-ciel, une pluie de cœurs

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires