Vitamines à volonté?

Vitamines à volonté?

iStock Photo

En effet, les vitamines liposolubles (A, D, E, K) tendent à s’accumuler dans l’organisme, avec une potentielle toxicité à la clé. Les dernières recherches arrivent d’ailleurs à des résultats plutôt décevants concernant la prise de suppléments isolés: au lieu de protéger des maladies cardiovasculaires et des cancers, certains d’entre eux accroîtraient même les probabilités de maladies! Le bêta-carotène a été associé à une augmentation du risque de cancer du poumon chez les fumeurs; la vitamine A, à celui de fracture de la hanche; et la vitamine E favoriserait l’insuffisance cardiaque. Certains minéraux s’accumulent parfois également dans l'organisme, entraînant des effets contraires (problèmes au foie, cutanés, digestifs, cardiaques): le zinc, par exemple, inhiberait le système immunitaire au lieu de le stimuler!

On garde donc en tête que les aliments restent les meilleures sources de vitamines et minéraux. Leurs bienfaits dépassent largement ceux des suppléments, et sans aucun risque de surdose! Fruits et légumes débordent en plus de composés phytochimiques qui contribuent à leurs bienfaits salutaires. Ça tombe bien, l’été nous en offre en abondance, c’est le moment d’en profiter!



2

Commentaires

votre article sur les vitamines

J'aimerais savoir si votre étude est basée sur des vitamines chimiques ou bien des vitamines naturelles.
Il semblerait que le corps absorbe plus lentement la vitamine chimique et donc peut se loger dans les différentes parties du corps. Par ailleurs il semblerait que lorsque l'on consomme des suppléments naturelles, elles se dissouent plus rapidement et vont directement dans le sang. L'étude a été fait par qui ???

Vos références

J'aimerais bien savoir d'où provient cette étude, surtout concernant le zinc et de quelle quantité par jour il s'agit. Merci madame Huot.