Végétarien à temps partiel? Pourquoi pas!

Végétarien à temps partiel? Pourquoi pas!

iStockphoto.com

Une alimentation plus riche en végétaux

Que répondez-vous spontanément quand on vous demande «Qu’est-ce qu’on mange ce soir?» Probablement du bœuf, du porc ou du poulet. Comme la plupart d’entre nous, il ne vous viendrait pas à l’idée de dire, en premier lieu, du riz ou du panais. Un vieux réflexe qui en dit long sur la place de la viande dans nos assiettes.

Entendons-nous: manger de la viande n’est pas mauvais en soi. En petite quantité, elle apporte de précieux nutriments, dont la vitamine B12, le fer et le zinc. Le problème, c’est que nous en mangeons trop souvent et en trop grande quantité.

Heureusement, il n’est pas nécessaire d’abandonner le bœuf braisé et la sauce à la viande à tout jamais pour obtenir des bénéfices santé. Réduire simplement son apport en viande peut faire toute la différence. C’est ce que prône le végétarisme à temps partiel: une alimentation plus riche en végétaux et faible en viande. Une approche que vous pratiquez sans doute déjà sans le savoir.

C’est en effet le cas lorsque vous troquez de temps à autre votre rôti de veau contre une pizza végétarienne, une omelette aux légumes ou des pâtes sauce tomate. Ne reste plus qu’à adopter cette bonne habitude régulièrement.



Pages :

Partagez votre opinion

Réagissez à cet article

Végétarien à temps partiel? Pourquoi pas!

Laissez ce champ vide, il est là pour prévenir contre les soumissions automatisées en spam.

Voir les politique de commentaires