Nutrition: les atouts de l'été

Nutrition: les atouts de l'été

iStockphoto.com

Le soleil: notre vitamine D naturelle

Selon les résultats d’une enquête canadienne, un peu plus de la moitié des personnes âgées de 60 ans et plus n’ont pas une concentration sanguine suffisante en vitamine D. En s’exposant au soleil, à raison de 10 à 20 minutes par jour, entre 11 h et 14 h, on synthétise suffisamment de vitamine D pour combler ses besoins. Les suppléments de cette vitamine en saison estivale ne sont pas nécessaires.

Les fruits et les légumes d’ici

Si les asperges et les fraises du Québec arrivent sur nos étals dès juin, c’est en juillet et en août que l’abondance règne. Il est facile de prendre toutes les portions recommandées de fruits et de légumes quand l’accessibilité et la diversité sont présentes. Les fruits composent les meilleurs desserts et collations, alors que les légumes s’apprêtent tant en salades qu’en légumes grillés. 

On profite de la saison pour visiter les marchés publics, discuter avec les producteurs, pratiquer l’autocueillette et, pourquoi pas, faire son propre jardin. 

La salade repas est intéressante en été. Mais on prend soin d’ajouter une source de protéines (poulet, thon, oeuf, tofu, fromage, légumineuse, noix, etc.) si on veut être soutenu quelques heures. Côté vinaigrettes, on privilégie les recettes maison à base d’huile d’olive ou de canola. Comme 15 ml d’huile (1 c. à soupe) apportent 120 calories, on surveille la quantité de vinaigrette ajoutée.



Pages :