Comment éviter l'intoxication alimentaire

Comment éviter l'intoxication alimentaire

À la source de l'intoxication alimentaire

Botulisme, listériose, salmonelle, ça vous dit quelque chose? Certains microorganismes, bactéries, parasites et virus peuvent contaminer les aliments. Une fois ingérés, ces derniers risquent alors de causer des empoisonnements aussi appelés intoxications alimentaires. La viande, la volaille et le poisson ainsi que leur jus, les fruits et les légumes crus, les fromages non pasteurisés et les oeufs crus ou cuits légèrement sont le plus souvent à l’origine de ces intoxications. Les dernières données publiées par Statistique Canada indiquent que, chaque année, plus de 4 millions de Canadiens sont victimes d’un empoisonnement alimentaire. Crampes d’estomac, nausées, vomissements, diarrhée et fièvre comptent parmi les principaux symptômes.

À l’achat

Pour réduire, voire éliminer, les risques d’intoxication alimentaire, mieux vaut: 

  • Choisir les aliments qui n’ont pas atteint leur date de péremption. 
  • Déposer les légumes, les fruits et les viandes dans des sacs de plastique individuels. 
  • Placer ensuite les fruits et les légumes, ainsi que la viande, la volaille, les poissons et les fruits de mer dans des sacs réutilisables distincts.

Lors de la préparation 

Les risques de contamination sont élevés. Par conséquent: 

  • On se lave les mains à l’eau chaude, avec du savon, en frottant au moins pendant 20 secondes la surface complète des mains et également sous les ongles. 
  • On lave soigneusement les surfaces de travail (comptoir, planche à découper) ainsi que le matériel qui servira à la préparation des aliments. 
  • Les fruits et les légumes frais doivent aussi être lavés. 
  • On veille à séparer les aliments crus des aliments cuits à chacune des manipulations.
  • On utilise un thermomètre pour la cuisson des viandes (voir tableau ci-dessous).


Pages :