8 trucs pour bien manger

bien manger

iStockphoto.com

Vitamines B, acide folique, sucre et eau

6- Faites provision de vitamines B et d’acide folique. Les vitamines du groupe B et l’acide folique favorisent la formation des globules rouges, assurent un bon fonctionnement neurologique et régulent les taux d’homocystéine dans le sang (une substance associée au risque de maladie coronarienne). Si vous avez une alimentation variée, composée de viandes maigres, de grains entiers, de légumes, dont beaucoup de légumes verts à feuilles, vous absorbez probablement suffisamment de vitamine B6 et d’acide folique.

Il en va tout autrement de la vitamine B12. Si l’apport recommandé en B12 n’augmente pas avec l’âge, l’organisme, en vieillissant, devient cependant moins apte à extraire cette vitamine des aliments. Ainsi, la production d’acide gastrique (qui extrait la vitamine B12 d’aliments comme la viande) et d’une substance appelée facteur intrinsèque (nécessaire pour l’absorption de la vitamine) diminue avec les années. La viande, les oeufs, les produits laitiers, les céréales enrichies et les produits à base de soya sont tous de bonnes sources de vitamine B12.

7- Éliminez le sucre. Les sucres et les féculents simples à absorption rapide, comme ceux présents dans le pain blanc, peuvent entraîner des fluctuations importantes du taux de sucre dans le sang. Ne répondant pas aux besoins de l’organisme, ces calories vides stimulent la faim et finissent donc par être emmagasinées sous forme de graisse. Même si les jus de fruits renferment plus d’éléments nutritifs que les boissons gazeuses, les sucres naturels qu’ils contiennent peuvent aussi occasionner des problèmes s’ils sont consommés en trop grande quantité.

Shanthi Johnson souligne qu’il est préférable de manger des fruits pour calmer une rage de sucre parce qu’ils renferment des sucres complexes plutôt que des sucres simples. (Les sucres complexes ne sont pas convertis en énergie aussi rapidement que les sucres simples, par conséquent ils élèvent plus lentement le taux de glycémie.)

Les fruits contiennent aussi beaucoup plus de fibres que les jus. Les aliments transformés, riches en sel, font également grimper notre consommation de sucre quotidienne; il est donc essentiel de lire attentivement les étiquettes alimentaires et de repérer tous les ingrédients se terminant en «ose»: fructose, glucose, saccharose, dextrose, lactose et maltose.

8- Ajoutez-y simplement de l’eau. L’eau garde notre peau saine et elle est nécessaire pour assurer une bonne fonction intestinale. Selon les recommandations canadiennes, les femmes devraient boire 2,7 litres de liquide par jour, tandis que les hommes devraient en consommer 3,7 litres. (Trois litres correspondent à environ huit verres.) «On n’est pas obligé de se limiter à l’eau; on peut prendre des jus de fruits et d’autres boissons non caféinées», précise Shanthi Johnson.

Ressources
Pour des recettes nutritives et bénéfiques pour la santé, consultez les sites Web des organismes suivants:


Vous aimerez aussi:
Sauf chez quelques rares individus, la ménopause et l’andropause entraînent des changements physiologiques. Notre alimentation aurait-elle alors un rôle à jouer? Voici quelques petits trucs qui vous aideront.
Sucre blanc ou sucre brun? Miel ou sirop d’érable? Les sucres sont-ils tous égaux? Tour d’horizon pour voir s’il existe des sucres meilleurs que d’autres.
Bok choy, panais, mâche, fève edamame, voici des légumes qui mériteraient de se retrouver plus souvent dans notre assiette, non seulement pour leur saveur mais aussi pour leur valeur nutritive.




Pages :

1

Commentaires

santé

je mange beaucoup de fruits et légumes tous les jours