1 Canadien sur 2 aura un diagnostic de cancer durant sa vie

1 Canadien sur 2 aura un diagnostic de cancer durant sa vie

iStock Photo

Le risque à vie est de 49 % chez les hommes, et de 45 % chez les femmes. Un tel risque impose un énorme fardeau aux citoyens, au système de soins de santé et aux organismes de bienfaisance qui financent la recherche sur le cancer et offrent des services aux personnes touchées par la maladie.

«Ces tristes statistiques révèlent que le cancer est une maladie qui nous touchera presque tous dans une certaine mesure, a déclaré André Beaulieu, porte-parole et directeur des Communications à la SCC. Près de la moitié d'entre nous auront au moins une forme de cancer dans notre vie. De plus, 1 Canadien sur 4 mourra d'un cancer. Ce pourrait être votre conjoint, un de vos parents, votre enfant ou vous-même. Heureusement, nous pouvons agir pour changer les choses. Environ la moitié des cas de cancer sont évitables, et la recherche continue d'améliorer le pronostic pour les personnes aux prises avec le cancer.»

La hausse du nombre de cas de cancer s'explique surtout par une population vieillissante qui s'accroît. Selon les estimations tirées du rapport, 206 200 Canadiens apprendront cette année qu'ils sont atteints d'un cancer et près de 90 % d'entre eux auront franchi le cap des 50 ans. En raison du nombre croissant de Canadiens qui vivent jusqu'à un âge avancé, le nombre de cas de cancer devrait aussi augmenter.

Chez les hommes québécois, les cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate et du poumon. Chez les femmes, le cancer du sein est le plus fréquent. 



5

Commentaires

1 Canadien sur 2 aura un diagnostic de cancer durant sa vie

Quelle horreur, et dire qu'il y a 100 ans ce fléau était pratiquement inexistant, surtout dans les pays asiatiques comme le Japon par exemple. Qu'est-ce qui a tant changé et pourquoi les asiatiques ont-ils connu cette horreur plus tard que nous, notre alimentation peut-être? Selon moi oui, aussi simple que ça et les principaux coupables? L'industrialisation, le sucre raffiné (canne et betterave) et le sirop de mais, omniprésents partout (même dans mes boites de sardines bon sang) mais aussi agents de conservation et additifs alimentaires trop nombreux même pour en faire une simple liste. Au Japon il y a un siècle on mangeait énormément de poisson cru donc plein d'huiles essentielles tels les oméga-3 et le sucre raffiné n'était pas encore arrivé en force alors au lieu de chercher un remède au fléau, je me demande bien pourquoi les chercheurs ne vont pas plutôt vers la source, vers ce qui fait que nos vies sont si différentes de celles d'il y a 100 ans, qu'est-ce qui a tant changé? Notre alimentation peut-être... Rose.

Cancer

Il faut continuer à donner financièrement pour la recherche des causes de cancer.

Je suis d'accord avec l

Je suis d'accord avec l'alimentation qui doit jouer sur le phénomène, il y a tant d'OGM. Je pense qu'il y a plein de facteurs qui entrent en ligne de compte, le stress en est un. L'exposition au soleil différent du temps de nos ancêtres avec l'effet de serre et les salons de bronzage aussi. De plus en plus la population s'expose au soleil dans les pays du sud l'hiver.
Conclusion, il faut sensibiliser nos jeunes.

cancer

L'être humain n'est pas seulement organique, oui, l'alimentation y est peut être
une cause, l'abus d'alcool, cigarettes, drogues, soleil mauvaise gestion de vie......etc..

il ne faut pas oublier le vécu d'une vie: épreuves physiques, psychologiques, émotionnelles
il y a des blessures de l'âme des traumatismes etc....qui guérissent difficilement et des cicatrices
qui s'ouvrent souvent
ex. le ou la conjoint(e) qui décède.....assez souvent il y a apparition d'un cancer chez celui ou celle
qui survit, la maladie grave d'un enfant....un divorce ........une faillite
beaucoup de causes peuvent développer un cancer chez bien des individus
Le cancer serait-il un résultat d'un état de vie d'un individu?
à réfléchir
Lyse blanchard

cancer

nous sommes dans un monde ou l hêtre humain ne se souci pas trop de la santee de l autre mais avec l evolution dela vie les humains ne pense qu a soie et a largent se fleo