Par Julie Stanton

Salomé Alarie, 16 ans, étudiante en 5e secondaire.

«Je ferais de ce monde un havre de paix où le bonheur et la sérénité règneraient. J’offrirais à tous les enfants l’amour tant mérité de leurs parents. Qu’ils prennent du temps pour jouer et rire comme de simples êtres mordant dans la vie à pleines dents. Je m’assurerais que tous et chacun ne reçoivent pas qu’un simple cadeau, mais un présent qui leur imprimerait un sourire aux lèvres. Un autre de mes objectifs serait d’arriver à un monde idéal où guerre, cancer, inégalités sociales et culturelles ne seraient que choses du passé. Enfin, si j’étais ce père Noël des années 2000, ce ne serait plus des pommes et des oranges que j’offrirais, mais du temps, de l’amour et de la compréhension.»