Par Julie Stanton

Judi Richards, 64 ans

Auteure-compositrice-interprète. Artiste pour la Paix. Porte-parole et animatrice du Show de la réussite annuel. Fière marraine du Chaînon pour les 80 ans de l’organisme. 

«Si j’étais le père Noël, le vrai, je chicanerais mes lutins! Depuis quelques années déjà, pour m’aider (qu’ils disent), ils utilisent mes pouvoirs de rapetassage à mon insu afin de se faufiler, la nuit, dans les magasins. Ils sont paresseux. Mais rusés, dites-vous. Bien sûr, mais ma crédibilité? Comment pourrais-je surprendre les enfants du monde entier s’il y a des codes-barres sur les cadeaux? Au XIXe siècle, mes lutins fournissaient, et la tournée allait bien. Rudolf était de bonne humeur. Mais, là, avec 2,2 milliards d’enfants, dont 1,9 milliard qui vivent dans les pays lointains et 600 millions qui n’auraient rien si je n’y allais pas, les choses se compliquent. Un groupe se contente d’un morceau de charbon et l’autre veut l’usine au complet! Moi, mes cadeaux préférés viennent du coeur. Comme le petit livre rouge de Simon. Ou mon jeu de société qui demande des Fruit Loops comme jetons. Ou encore le traîneau de Camille que j’ai peint vert émeraude, sa couleur préférée. Si j’étais le père Noël, le vrai, je ne chicanerais pas les lutins. Mais, à partir de cette année, ils gosseraient à la main des petits riens pleins de magie.»

1

Commentaires

Remerciement

Merci Mme Richards,j ai rêve en lisant votre conte ,il est réaliste et rejoint mes valeurs.J ai rêvé parce que j'y crois.Joyeux Noël et bonne année à vous et tout votre famille.