Par Julie Stanton

Mélanie Mathieu, 37 ans. Enseignante.

Fille d’André.

«Depuis mon enfance, la musique nous unit, mon père et moi, elle nous rapproche et nous permet d’exprimer notre amour. Celle de Pierre Lapointe, par exemple, nous fait vibrer de la même façon. Les mots sont inutiles, l’intensité, le plaisir et notre joie commune lors de nos soirées musicales sont magiques. Tout le bonheur que notre beau lien nous procure est là. Quand je découvre une nouvelle musique qui m’emballe, c’est avec mon père que je veux la partager.»