Par Julie Stanton

Charles de Grâce, 38 ans. Travailleur en restauration.

Fils de Jean-Pierre.

«Depuis une douzaine d’années, je ne manque aucun match de football du Rouge et Or avec mon père. Nous sommes des fans! Ces rendez-vous nous permettent de nourrir notre attachement, de communiquer et de partager une passion commune. Plus le temps passe, plus cette complicité m’est importante. Je ne voudrais jamais regretter de ne pas avoir été assez présent dans la vie mon père.»