Révéler mon âge m importe peu.

«Je suis arrivée à l’âge de la sagesse où révéler son âge importe peu. Pour moi, prendre soin de soi et faire ce que l’on aime demeure le secret d’une éternelle jeunesse. Bien sûr, devant mon miroir, je constate les effets du vieillissement. Mais je n’y peux rien! Et quand je vois à la télévision de belles jeunes femmes dévoiler de plus en plus leurs atouts charnels, je me rends compte que la beauté du corps est éphémère. Ce qui reste toujours, longtemps après nos 20 ans, c’est le regard, ce miroir de l’âme.» 

Nom: 
Rolande Godin, 66 ans. Agente de projets autonome, retraitée.