Par Julie Stanton

Je n’insiste pas

«Si on ne me demande pas mon âge, je n’en ferai pas parade. Parfois, dans mon métier, ça peut vous ancrer dans un type de rôles. Alors, je n’insiste pas. Pour ma part, j’ai eu la cinquantaine plutôt heureuse, avec de magnifiques personnages à interpréter. Vieillir, on le sait, n’est pas facile pour les comédiennes. Disons que l’état de grâce a tendance à diminuer après 35 ans! Heureusement, les choses commencent à changer un peu. Il y a davantage de réalisatrices et d’auteures dramatiques. Puis les hommes se mettent à écrire des histoires où les femmes ne sont pas toutes de jeunes poulettes ou des faire-valoir! On s’en va peut-être vers un certain équilibre.»

Nom: 
Marie-Ginette Guay 58 ans. Comédienne et professeure de théâtre au Conservatoire d’art dramatique et de musique de Québec.